Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 17:23

 

 

 Logo-ACE.jpg

 

 

Déclaration de Presse


C’est dans le plus grand silence médiatique à l’exception du périodique « Gara » que les accidents de travail se répètent dans la Communauté Autonome Basque. Vendredi dernier, un conducteur d’engin forestier s’est fracturé la cheville lorsqu’il travaillait sur un chantier de la LGV basque dans le quartier San Esteban de Tolosa en Gipuzkoa. Cet événement s’est produit 9 jours après que le conducteur d’un camion toupille ait trouvé la mort dans des circonstances similaires dans un autre quartier de cette même ville.


Action Citoyenne Environnemental (ACE) d’Hendaye

- Rappelle qu’en l’espace de trois semaines 3 accidents ont eu lieux sur les chantiers de l’ « Y » basque  en Gipuzkoa dont un mortel.


- Dénonce avec la plus grande fermeté les conditions de travail des chantiers de l’ « Y » basque où la nouvelle ligne est construite à marche forcée et où la vie humaine semble avoir peu de prix.


- Exprime son entière solidarité à ces travailleurs précaires majoritairement migrants qui doivent accepter des conditions de travail  et de vie déplorables pour survivre face à la tourmente économique.


- Exige que le code du travail  de la Communauté Autonome Basque et les règles de sécurité de ce type de chantier soient strictement appliqués.

 

 

 

ACE Euskal Autonomi Erkidegoko « Y » deiturikoan gertatzen diren istripuen aurka dago.

 

 

Prentsa oharra


Euskal Autonomi Erkidegoan gertatzen diren istripuak isilpean gordetzen dituzte hedabideek, eta « Gara » egunkaria dugu salbuespen bakarra. Joan den ostiralean, Tolosako (Gipuzkoa) San Esteban auzoan lanean ziharduen behargin batek txonkatila hautsi zuen. Bederatzi ordu lehenago, eta herri honetan bertan, egoera beretsuan ziharduen langile batek bizitza galdu zuen.


Hendaiako ACE elkarteak gogorarazi nahi du hiru asteko epean hiru istripu gertatu direla « Y » deiturikoan Gipuzkoan, eta horietarik batean heriotza gertatu dela.


Halaber, salatzen dugu euskal « Y » deiturikoan ari diren beharginen lan baldintzak arrunt kaskarrak direla, linea berria azkar eta trakets ari direla eraikitzen, eta giza bizitzak balio eskasa duela.


Modu prekarioan ari diren langileei sostengua adierazi nahi diegu, bereziki etorkinak izaki, lan baldintza makurrak onartu behar dituztelako, eta sarritan ekaitza ekonomikoari aurre egiteko beste modurik ez dutelako.


Euskal Autonomi Erkidegoan indarrean diren segurtasun arauak estuki betetzea eta exijitzen dugu


Partager cet article

Repost0

commentaires