Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 août 2009 1 17 /08 /août /2009 10:46

 

Nouveau chantier immobilier de plus de 200 appartements privés face à l'entrée du Camping  Ametza.       

                                                                  

 

 

 

On se souvient des propos du candidat au poste de maire, J.B. Sallaberry, confiant sans ambages au Sud Ouest  en date du 5 mars 2008 "que la politique de Kotte Ecenarro n'a(va)it rien fait pour protéger notre patrimoine, donné en pâture aux promoteurs..." alors que "les rares zones naturelles qu'il nous reste ser(aie)nt préservées" s'il parvenait à son tour à ce même poste, assurait-il.


Il reprenait ainsi un des thèmes favoris de sa campagne électorale qui prévoyait, entre autres,  "la révision du PLU et le gel des permis de construire qui contrediront les objectifs de ce futur PLU, jusqu'au vote de cette révision définitive par le conseil municipal", poursuivant, " Nous défendrons notre patrimoine architectural et notre cadre de vie et développerons une vraie concertation sur l'urbanisme" ajoutait-il.

Ceci dit, comment se fait-il que la construction immobilière  reparte de plus belle sur Hendaye ? Pourquoi  le chantier ci-dessus a-t-il pu être ouvert alors que personne n'a  encore été appelé à participer à l'enquête publique qui doit précèder le vote de la révision du PLU par notre Conseil municipal ? Les promesses électorales en la matière n'ont pas été tenues et nous semblons ainsi nous diriger vers retour à la case antérieure de nos problèmes d'urbanisme !

La mise en chantier anticipée de ce nouveau complexe immobilier de plus de 200 habitations privées qui vont être édifiées sur une zone naturelle située en contrebas du pont de Galbarreta, face au futur giratoire du  camping Ametza, semble bien éloignée de la  promesse de "concertation" qui avait été annoncée par l'actuel maire lors de sa campagne électorale.


PS : Ironie du sort, certains partisans de l’actuelle mairie s’étaient opposés à la réalisation de résidences légères de villégiature sur ce même espace naturel en faisant usage de la voie judiciaire contre un permis de construire délivré par l’ancienne municipalité. Il est curieux de constater que ces anciens plaignants sont aujourd'hui totalement muets sur la défiguration de ce même espace naturel.



Hendaye: Autres chantiers en cours Juillet - Août 2009

                       

 

   Rue de Belcenia une maison dans un jardin.....

16 rue Doléac


Rue des Chênes


Rue des fermes


Eboulement de la chaussée à la jonction de Lissardi/l'Empereur


  

 

 

                                               

       Qui va payer la réfection de la chaussée?!

  Le promoteur?!

      La municipalité, c'est à dire nous?!



Partager cet article

Repost0

commentaires