Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 décembre 2008 4 25 /12 /décembre /2008 12:58

                                                                              
Contrairement à ce qui est rapporté dans l’article ci-contre, contenu à la page 25 de La Lettre Municipale N° 42 de décembre 2008 , ce n’est pas avec" la participation des associations écologistes" prises dans leur ensemble que les  deux  premières  phases  de  la  procédure d’élaboration et de suivi de la Charte de l’environnement souhaitée par la nouvelle majorité municipale ont été engagées.


En effet, hormis une unique invitation à "assister à une réunion de lancement d’études...en vue de l’établissement d’un document opérationnel de type Charte environnementale, ville durable, plan climatique etc." qui s’est tenue le 15 juillet 2008 en mairie et à laquelle notre association s’est fait excuser de ne pouvoir participer compte tenu des circonstances liées à la période estivale, ACE n’a plus jamais été sollicitée par l'équipe municipale actuellement en place afin d'apporter sa contribution en matière d'établissement d'une politique environnementale locale.


Notre association avait pourtant, dans un courrier-réponse à cette unique invitation du 15 juillet 2008, salué le " fait que la nouvelle majorité municipale (était) disposée à consulter l’ensemble des associations environnementales pour débattre des problèmes relevant du cadre de vie ainsi que des problèmes environnementaux hendayais " et formulé l’espoir de " recevoir le compte rendu de cette réunion" . (voir à ce sujet notre article De la précipitation dans l’urgence ? sous cette même rubrique de notre site)


En l'absence de toute réaction de la part de la mairie à ce souhait,  ACE est incitée à penser que l’unique invitation au dialogue qui lui a été envoyée en pleine période estivale avait une visée bien plus médiatique que participative. En effet, cette réunion du 15 juillet 2008 semble avoir été planifiée et organisée dans une telle précipitation, qu'un compte rendu de réunion qui aurait logiquement dû venir sceller ce qui s’était dit et avait été convenu en cette circonstance, n'a apparemment même pas été établi, ce qui serait un comble pour une démarche d'une telle importance.


Notre association profite de l'occasion qui lui est ici offerte pour réitérer son souhait de participer à toute concertation destinée à améliorer notre situation environnementale, pourvu que cela ne s'effectue pas dans une optique de pur formalisme, et donc dans le seul but de cautionner la majorité municipale en place.

Partager cet article

Repost0

commentaires