Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 12:27
Nous vivons dans une société où la nouvelle pauvreté progresse à grands pas, alors que l'aisance financière d'une minorité croissante de la population de notre pays n'a jamais été aussi insolente.

La paupérisation d'un nombre toujours plus grand de nos semblables n'est toutefois pas une spécificité française. Les contrées du Nord de l'Europe, jadis terres de prédilection des grandes avancées sociales, sont à leur tour touchées par le phénomène d'extension de l'exclusion qui jette également à la rue les franges les plus fragilisées des populations de ces pays. Cet apartheid social, au coeur même de nos sociétés européennes, s'opère à l'image du scénario qui régit par ailleurs depuis longtemps déjà les rapports de forces qui prévalent entre pays nantis et pays pauvres de notre planète.

Cette situation résulte du fonctionnement monolithique d'un système ultralibéral qui détient les clès de la régence du Monde, en s'arrogeant le pouvoir de dicter, par le biais de rouages impénétrables, ses conceptions du fondement de nos sociétés jusqu'aux plus hautes sphères de nos instances étatiques.

La nouvelle pauvreté a un visage hideux, devant lequel il est toutefois moral et salutaire de ne pas détourner la tête ou fermer les yeux, sachant qu'elle peut indistinctement frapper, d'une façon tout autant implacable qu'imprévue, quiconque est confronté aux aléas qui pavent le déroulement d'une existence.
Dany est SDF. Il a depuis des années déjà établi ses quartiers d'hiver dans notre ville et se considère de ce fait comme un "Hendayais d'adoption". Il "loge" actuellement sous l'auvent situé derrière la Coopérative Maritime de l'entrée du port de la Floride. Son rêve, "serait de pouvoir un jour ouvrir un camp d'accueil pour personnes comme moi (lui) avec l'aide d'une association comme Les Enfants de Don Quichotte " confie-t-il. "Je ne bois que de l'eau, cela me permet d'avoir les idées claires, et vous verrez qu'un jour j'y arriverai !" lance-t-il sur un ton empreint de conviction. Ses compagnons d'infortune sont une vingtaine, répartis sur divers quartiers d'Hendaye. L'hiver est là. Vous qui le pouvez, pensez également à eux.

PS : Dany tient une nouvelle fois à remercier les quelques personnes qui sont anonymement venues lui apporter, certaines de la nourriture, d'autres de petites sommes d'argent,  en se référant à sa photo vue dans ce site.

Partager cet article

Repost 0

commentaires