Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2016 5 29 /04 /avril /2016 10:46

 

 

DE QUENTIN CLAUZON PUBLIÉ LE 26 AVRIL 2016 7 H 15

 

Le dispositif de concertation de la Ligne nouvelle Paca (ex-LGV) est désormais arrêté. Le public est attendu du 21 avril au 30 novembre 2016.

Capture d'écran du site Lignenouvelle-provencecotedazur.fr

Capture d'écran du site Lignenouvelle-provencecotedazur.fr

Le dispositif de concertation de la Ligne Nouvelle Paca (ex-LGV) est désormais arrêté. Du 21 avril au 30 novembre 2016, le public est invité à prendre part à la concertation concernant la zone de priorité 1, c’est-à-dire le traitement des noeuds ferroviaires Marseillais et Azuréens.

 

C’est désormais acté, le comité de pilotage de la Ligne Nouvelle Paca (anciennement LGV) a fixé mardi 12 avril 2016 les modalités de concertation et d’information du public. Cette phase se tient du 21 avril au 30 novembre 2016, et permettra de consulter la population concernant les tracés et les gares retenues pour la zone de priorité 1. Il s’agit de désengorger les noeuds ferroviaires Marseillais et Azuréens, pour un montant de 6,7 milliards d’euros. Bonne nouvelle pour la Métropole, ce sont les TER qui seront privilégiés. Le projet consiste à mettre à quatre voies la PLM (Paris-Lyon-Marseille) de la sortie sud du tunnel de Marseille au raccordement à la ligne grande vitesse Méditerranée. Ensuite, cette ligne devrait traverser le coeur de Marseille en souterrain (11 km de tunnel). Ceci impliquant la création d’une gare en-dessous de l’actuelle Saint-Charles. Enfin, le noeud ferroviaire marseillais serait soulagé par la création d’une quatrième voie dans la vallée de l’Huveaune jusqu’à Aubagne. Le coût est estimé à 2,5 milliards d’euros pour cette partie du projet. 

 

Un projet divisé en 3

Pourquoi la LN Paca est-elle découpée en « Priorités » ? Depuis le flop de la LGV Paca causé en partie par les contestations et les changements de majorité, le projet de ligne à grande vitesse prévu au départ a été redéfini. Le gouvernement a donc décidé le 9 juillet 2013 de découper la Ligne Nouvelle Paca en trois phases selon un ordre de priorités. La première étape devrait voir le jour à l’horizon 2030. Les priorités 2 et 3 étant constituées des tronçons Aubagne-Est Var – Toulon-Siagne (2030 à 2050) et Toulon-Est Var et Nice-Italie (après 2050). Les pouvoirs publics ont convenu que l’amélioration du réseau existant et la libération des zones fortement peuplées était un enjeu majeur, privilégiant ainsi les noeuds ferroviaires. 

Carte sur lignenouvelle-provencecotedazur.fr

Carte sur lignenouvelle-provencecotedazur.fr

Une nécessité pour la Métropole ? 

Il est vrai que la population  de Paca augmente de 61% chaque année, et reste la région la plus visitée de France avec ses 37 millions de touristes. Les réseaux de transports sont saturés, la régularité étant la plus faible de France sur la ligne existante. Avec un trajet Marseille-Vintimille datant de 1860 et calibré pour 1,6 million d’habitants, le besoin de nouvelles infrastructures est devenu pressant. En outre, les besoins de déplacements sont croissants sur la bande littorale méditerranéenne, qui comptera 18 500 habitants en plus chaque année. Le réseau routier est insuffisant, et l’unique voie de la ligne actuelle empêche les coutournements en cas de problèmes (seule région à n’avoir qu’une ligne entre ses deux grandes métropoles !). Paca détient également les tristes records de retards (10%) et de trains annulés (20%). Si le projet arrive cette fois-ci à son terme, il est clair la métropole est ses habitants y gagneront un nouveau souffle…

 

Repères :

Plus de trains du quotidien dans la Métropole

> 2 fois plus de TER sur la Métropole Aix Marseille Provence : plus fréquents, plus fiables, plus rapides – des liaisons nouvelles avec Vitrolles, Miramas, Aubagne et Toulon.
> 2 TER/h de plus entre Aix et Marseille Plus de capacité pour Marseille St-Charles 2 fois plus voyageurs annuels qu’en 2015 (environ 10 millions en 2015)

 

Des gains de temps
> 21 minutes entre Marseille et Toulon
> 49 minutes entre Marseille et Nice

 

6 liaisons/h/sens sur Marseille – Aix-en-Provence, 6 liaisons/h/sens sur Marseille-Vitrolles, 8 liaisons/h/sens sur Marseille – Aubagne.

 

Création de nouvelles liaisons directes entre différents secteurs géographiques de l’aire métropolitaine marseillaise : Aubagne – Vitrolles, Aubagne – Aix-en-Provence

 

Le calendrier de la concertation : 

 3 périodes :

Étape 1 (21 avril – 30 juin)

-> Information et échanges sur le projet de Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur et ses bénéfices pour les mobilités du quotidien dans les territoires
-> 2 ateliers thématiques menés avec les associations et les acteurs socio-économiques : Atelier « Saturation ferroviaire » et  Atelier «Environnement et Développement Durable »

- Séance n°1 : 12 mai – 18h à Marseille
- Séance n°2 : 6 juin – 18h à Nice
- Séance n°3 : 4 juillet – 18h à Marseille
- Séance n°1 : 23 mai – 18h à Nice
- Séance n°2 : 23 juin – 18h à Marseille

Étape 2 (mai – juin) : échanges et recueil des points de vue des élus locaux sur les variantes de tracés et les positions des gares de la Priorité 1.

Étape 3 (1er + septembre – 30 novembre) : échanges et recueil des points de vue du public sur les
variantes de tracés et les positions des gares de la Priorité 1.

Pour participer à la concertation:

www.lignenouvelle-provencecotedazur.fr
twitter : @ProjetLNPCA #LigneNouvelle 

Par courrier : SNCF Réseau, Mission Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur – Les Docks – Atrium 10.4 – 10, Place de la Joliette – BP 85404 – 13567 Marseille Cedex 02

 

 

Source : http://www.go-met.com/depart-concertation-ligne-nouvelle-paca/

 

Partager cet article

Repost 0
Published by