Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2015 3 06 /05 /mai /2015 15:24
Presidente du CPIE, conservateur, artiste, auteur et éditeur lors de la présentation des ouvrages ©Manex Barace

Presidente du CPIE, conservateur, artiste, auteur et éditeur lors de la présentation des ouvrages ©Manex Barace

Publié le 05/05/2015 à 07h00, dans Hendaye/Hendaia | par Manex Barace

 

Dernier territoire préservé du littoral de la Côte basque, la Corniche – de Sokoa à Hendaye – est toujours à découvrir. Le CPIE du littoral basque vient d’éditer des ouvrages qui visent à permettre de mieux connaître le domaine et la corniche.

 

Le tout premier projet européen soutenu par le Feder en 2011, « Txinbadia », projet de coopération visant à créer un réseau de préservation et de valorisation des espaces naturels transfrontaliers de Txingudi et de la Corniche basque permet de mettre en valeur ces sites exceptionnels et ce qui s’y passe. Parmi les missions du Centre permanent d’initiatives pour l’environnement, le partage, la divulgation avec le plus grand nombre et la défense du territoire. Les fermes du domaine, Nekatoenea, Larretxea, bientôt Asporotsttipi – future porte d’entrée et centre d’interprétation – et dans un horizon plus lointain Kattalinkoenea, ont chacune une fonction particulière.

 

Le domaine d’Abbadia, la corniche, tout un chacun connait peu ou prou à force d’arpenter landes et bosquets de cet espace naturel classé et protégé. Le nom d’Antoine d’Abbadie sert de (juste) référence pour dater la protection de ces lieux. Mais pas le site, l’emplacement, qui possède une histoire vieille de centaines de millions d’années. Arrivé à ce stade, vu comme cela, nos connaissances sont moins nombreuses et moins précises. La seule découverte de la corniche le jour de la fête qui lui est consacrée chaque mois de septembre ne peut que faire effleurer les richesses passées des lieux. Pour en savoir davantage, les ouvrages à portée de toutes les têtes non spécialement scientifiques ne sont pas nombreux, voire inexistants (une fois lues les quelques lignes ou pages des guides touristiques).

 

Parmi les membres du CPIE, de nombreux passionnés et scientifiques de surcroit. D’où l’idée, abandonnée puis reprise fort heureusement, de rassembler des travaux réalisés par une dizaine d’entre eux, chacun selon sa spécialité, pour réaliser cette « Découverte de la Corniche basque », ouvrage qui fera référence. Marie-Claude Berger, Jeanette Breton, Alistair Brockbank, Jean Choignard, Pascal Clerc, Guy Durand-Viel, Ganix Grabières, Thierry Juteau, Claude Labat, Georges Lafeu, se sont partagé la tâche. Quatre parties principales divisées en sous-chapitres, auxquels le lecteur peut s’attarder en fonction de ses goûts et désirs : "La Corniche basque : présentation générale et bref historique" ; "Ibérie, Aquitaine, Pyrénées et Atlantique : leur histoire se rencontre sur la Côte basque" ; "Partons sur les chemins : itinéraire du sentier littoral, de Sokoa à Hendaye et, à découvrir car moins connus, quelques variantes pédestres par les premières lignes de crêtes" ; "Au-delà de la Corniche : regards transfrontaliers vers l’ouest et regards côtiers vers le nord-est". L’édition à 300 exemplaires de cet ouvrage s’inscrit dans le cadre du projet européen « Txinbadia », qui a pour objectif de créer un réseau favorisant la gestion, la valorisation et la conservation des espaces naturels transfrontaliers des Marais de Txingudi et de la Corniche basque. Dans un premier temps, il sera consultable dans les écoles primaires de l’Agglomération Sud Pays Basque, dans les centres de documentation des collèges et lycées, dans les bibliothèques de la Côte basque. Un second tirage « public » identique sera proposé à la vente dès le mois de mai (Editions Kilika – Altergraf, Saint-Pée-sur-Nivelle).

 

Invité en résidence d’artistes à Nekatoenea, au cœur même du domaine d’Abbadia, à l’occasion de la 7e Fête de la Corniche (septembre 2012), le plasticien cibourien Blaise Guirao avait créé des sculptures monumentales, créations éphémères qui avaient particulièrement touché les visiteurs. Les interactions entre le public et l’artiste, dans le cadre de sa résidence, le travail mené avec les scolaires, la présence des Géants sur le domaine, méritaient qu’il reste une trace, que l’éphémère puisse perdurer. En hommage à ces Basajaunak de six mètres de haut (kortsario, corsaire ; surflari, surfeur ; biltzaile, guetteur ; artzain, berger ; astronomo, astronome ; baleantzia, chasseur de baleine) installés en divers endroits du domaine d’Abbadia après la Fête de la Corniche, un livre trilingue (français, espagnol, euskara) a été édité, offrant réflexions sur le travail et de très nombreuses et belles photographies. Comme le précédent, « Géants – Basajaunak », les géants de Blaise Guiro est édité à 300 exemplaires et s’inscrit dans le même cadre du projet européen « Txinbadia », avec une diffusion similaire. Il n’est pas prévu d’édition commerciale de l’ouvrage.

 

Les amoureux de la nature, lors d’une visite du site protégé des marais de Plaiaundi (Irun) auront certainement récupéré un exemplaire du mini-guide bilingue (basque – espagnol) de reconnaissance des oiseaux présents dans la baie de Txingudi. Txinbadia en propose une nouvelle version bilingue (français – basque) ainsi qu’un mini-guide (également bilingue) des oiseaux présents sur la Corniche basque, tous deux d’un format de poche, et distribués gratuitement. Quarante quatre espèces sur Txingudi, autant sur la Corniche, facilement identifiables y compris par un public non averti d’autant que, grâce à quelques symboles bien choisis, chacun pourra savoir le milieu susceptible de les accueillir (océan, estran, falaises, landes, forêts) et à quelle saison, si l’espèce s’observe en groupe ou par individus, le degré de difficulté d’observation… A mettre dans toutes les poches !

 

 

Source : http://www.lasemainedupaysbasque.fr/2015/03/23/30914-corniche-basque-deux-livres-pour-comprendre&source=newsletter

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires