Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 15:27
Photo ACE

Photo ACE

En vue des élections départementales, le Cade a posé deux questions sur la LGV pour connaître le positionnement des candidats.

 

Argitxu Dufau|17/03/2015|

 

Le Collectif des associations de défense de l'environnement (Cade) Pays Basque-Sud Landes, fermement opposé à la construction d'une Ligne à Grande Vitesse (LGV), a interpellé les candidats aux élections départementales sur cette problématique pour connaître leur position.

 

Deux questions ont été soumises à chaque candidat. A savoir, s'ils sont pour ou contre la construction d'une LGV et s'ils sont pour ou contre l'aménagement des voies existantes. Les réponses reçues sont hétéroclites.

 

Les abertzale de gauche EH Bai répondent d'une seule voix "non" à la construction de la LGV et "oui" à l'aménagement des voies existantes. Même combat pour les binômes EE-LV/divers gauche, Sauveur Bacho (sa co-listière ne s'est pas exprimée), Debout la France, Union de la gauche et les binômes Haran/Laborde, Laffitte/Laduche du canton d'Ustaritz, les cibouriens Duguet-Olaizola, les hendayais Goya-Sallaberry.

 

Le Front de gauche fait bloc avec le même discours mais sans réponse claire : "la LGV ? Pas à n'importe quel prix ! Elle doit être au service des populations, de l'environnement et de l'économie réelle. Toutes les missions du transport ferroviaire doivent rester dans le champ du service public".

 

Dans le canton de la Montagne basque, à l'exception des candidats d'EH Bai, personne n'a répondu au Cade.

 

Les candidats du Parti Nationaliste Basque (PNB), présents sur quatre cantons, n'ont pas tous le même discours. Dans le canton hendayais, le binôme Tellechea-Aizpuru se dit favorable à la LVG à l'échelle de l'Europe et favorable à l'aménagement des voies existantes pour la traversée du Pays Basque Nord, à l'instar du binôme d'Ustaritz. L'équipe luzienne est contre la LGV et pour l'aménagement des voies existantes. Reste le binôme de la Montagne basque qui ne s'est pas exprimé.

 

Pour la LGV sauf au Pays Basque

En général, les tandems UMP/centre, ne sont pas favorables à la LGV mais sont pour l'aménagement des voies existantes. Néanmoins, le binôme biarrot Brisson-Arosteguy et le bayonnais Olive-Lasserre n'ont pas répondu au questionnaire.

 

Dans le canton Baigura-Mondarrain, les deux binômes UDI placés sur la ligne de départ ne partagent pas la même opinion à ce sujet. Alors que le tandem Bru-Pagarde se positionne contre la LGV et pour le réaménagement, le binôme Inchauspé-Etcheverry est pour la LGV mais pas au Pays Basque.

 

Le parti socialiste est peut-être le parti le plus divisé sur ce sujet partagé entre directive du parti et réalité du terrain. Tandis que dans les cantons hendayais, luzien et celui de Baigura-Mondarrain, les candidats se positionnent contre la LGV et pour l'aménagement des voies existantes, a Anglet, le binôme y voit "une alternative crédible (...) il nous paraît important de poursuivre cet accès à la grande vitesse jusu'à Bayonne". Marie-Christine Aragon et Henri Etcheto n'ont pas accordé leurs violons. Elle est contre la LGV et pour l'aménagement des voies existantes, lui ne se positionne pas. Tout comme les candidats de Bayonne 1 et 2.

 

Aucun des candidats frontistes n'ont répondu aux questions du Cade.

 

 

Source : http://mediabask.naiz.eus/fr/info_mbsk/20150317/lgv-un-sujet-qui-divise-les-candidats

 

Repost 0