Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 mai 2015 2 12 /05 /mai /2015 15:52
Constats après les mobilisations du 16 & 17 Mars 15

Communiqué de presse d’Hazketa 2010, 02/04/15

 

Compte tenu des constats relevés lors des mobilisations citoyennes des 16 et 17 mars 2015, nous comprenons pourquoi SITA, l’exploitant du site d’Hazketa, nous refuse l’accès aux fiches réglementaires d’admission des déchets.

 

Lors de ces brèves mobilisations (2 fois deux heures), nous avons observé que l’arrêté préfectoral d’autorisation d’exploiter n’était ni respecté, ni appliqué (Cf. notre site Internethttps://hazketa2010.wordpress.com).

 

Dans son point presse du vendredi 20 mars 2015, SITA Suez se targue d’avoir refusé 5 camions sur 138 contrôles effectués en 2014. D’après les fichiers « apports 2014″ de l’exploitant, 5 484 camions ont déversé leurs déchets à Hazketa. Dans ces conditions, les vérifications effectuées n’ont concerné que 2,5% des apports quand l’arrêté préfectoral impose la vérification de chaque camion entrant.

 

L’absence de contrôle par l’exploitant et l’impunité que lui accorde Bil Ta Garbi engendrent un manque de visibilité et traçabilité, en respect des obligations légales.

 

Et que dire du silence des services de l’Etat à nos sollicitations?


L’absence de CLIS (Commission Locale d’Information et de Surveillance) en 2014, alors que cette commission doit se réunir au moins une fois par an sur convocation du Sous-préfet?
Nous sommes en droit de nous interroger sur la rigueur du suivi de cette installation classée par les services de l’Etat.

 

Si les règles étaient observées, c’est-à-dire si la loi était respectée, nous ne serions pas dans l’obligation de mener ces opérations citoyennes, de facto, légitimes.

 

Nos mobilisations citoyennes ont pour seul but la quête de transparence dont les autorités compétentes nous abreuvent en parole. Aussi, en réponse à nos sollicitations, nous attendions des explications pertinentes plutôt que des propos d’intimidation.

 

Rappelons que l’activité du site doit répondre à une mission de service public.

 

Entre le droit à l’information légitime de chaque citoyen et leur défense de l’activité économique du site, notre mobilisation est sans ambiguïté.

 

Nos mobilisations sont légitimes, l’action continue !

 

Source : https://hazketa2010.wordpress.com/category/presse/communiques/

 

Repost 0