Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 septembre 2016 5 02 /09 /septembre /2016 15:18

 

 

 

 

2 septembre 2016

«Faut-il refuser les compteurs communicants Linky et Cie ?» Réunion publique à Hendaye avec S.Lhomme

Communiqué de presse 

 

 «Faut-il refuser les compteurs communicants Linky et cie ?»

 

Le CADE a commencé une campagne d’informations sur les compteurs dits « intelligents » que sont le Linky, pour l’électricité, le Gazpar, pour le gaz et l’Aquarius pour l’eau.

 

ENEDIS/ERDF veut remplacer 35 millions de compteurs électriques en parfait état de marche par un compteur communicant prétendument  intelligent dont l’intérêt pour le consommateur reste à démontrer.

 

.Au mois de septembre, 2 réunions publiques, centrées sur le LINKY et animées par Stéphane Lhomme sont programmées :

- L’une aura lieu à Hendaye le lundi 19 septembre à 19h15 à l’auditorium Antoine d’Abbadie à Sokoburu

- L’autre à Anglet le lundi 26 septembre à 19h15 à la Maison pour Tous

 

Ces réunions concernent non seulement les clients/consommateurs d’ENEDIS/ERDF mais également les municipalités propriétaires des compteurs électriques.

 

 Sont également invités à Hendaye, tous les élus/e de la communauté de communes Sud Pays Basque et à la réunion d’Anglet tous les élus/e de l’ACBA (Agglomération Côte Basque Adour).

 

Stéphane Lhomme, conseiller municipal à Saint-Macaire (Gironde) est par ailleurs militant écologiste et antinucléaire. Cette ville de 2 000 habitants est l'une des toutes premières à avoir dit non à Linky. Son conseil municipal a en effet rejeté à l'unanimité la demande d'ERDF, la filiale d'EDF en charge de la distribution d'électricité.

 

242 communes recensées à ce jour  ont dit NON au LINKY, nombre à comparer non  pas aux 36 000 communes de France mais aux 400 où ENEDIS est en train d’installer les dits compteurs à marche forcée.

Repost 0
Published by