Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 19:44

 

 

couv.jpg

 

 

L'INSECURITE NUCLEAIRE (Editions Yves Michel, 2006) 

http://www.yvesmichel.org/webmaster/tous-les-livres/linsecurite-nucleaire 

 

 

 Extraits : 

 

EXTRAIT DE L'INTRODUCTION 

 "Tchernobyl. Le 26 avril 1986, le nom de cette petite ville ukrainienne est entré pour toujours dans l'Histoire, de la façon la plus dramatique possible : la catastrophe nucléaire. Le pire des désastres, celui qui ne devait, qui ne pouvait pas arriver… (...) Malheureusement, de nombreux indices laissent à penser qu'un tel désastre pourrait bien se reproduire prochainement, que ce soit aux USA, en Asie ou en Europe…"

  

Extrait :

 

TSUNAMI 

 

"Quoi qu'il en soit, le Tsunami de décembre 2004 doit être considéré comme un véritable avertissement."

 

On imagine sans peine que toutes les mesures possibles et imaginables sont encore plus dérisoires en cas de Tsunami. D'ailleurs, celui qui a frappé l'Asie en décembre 2004 a bel et bien, entre autres conséquences, causé l'inondation d'une centrale nucléaire : celle de Kalpakkam, en Inde.


 Cet évènement a pratiquement été occulté bien que le Tsunami et ses conséquences aient reçu une couverture médiatique à la mesure du drame. Il est vrai que, comme toujours en matière de nucléaire, les autorités ont fait le nécessaire pour éviter que cette affaire ne fasse… des vagues.


 Néanmoins, grâce au bureau indien de l'AFP, on peut trouver trace officielle de l'évènement à travers deux dépêches intitulées respectivement "Le Tsunami pourrait avoir endommagé une centrale nucléaire indienne" et "La centrale nucléaire indienne touchée par le Tsunami n'est pas endommagée (Gouvernement)".


 Les deux dépêches, en anglais, n'ont semble-t-il pas été traduites malgré les efforts des antinucléaires pour faire apparaître la similitude avec l'inondation du Blayais en 1999. L'AFP cite les propos du gouvernement indien, niant qu'il n'y ait eu le moindre danger, mais aussi la chaîne TV privée NDTV qui a évoqué l'évacuation de 1500 familles du township de Tamil Nadu, situé près de la centrale.


 Des sources non officielles ont donné des versions plus inquiétantes. Ainsi, sur le site web contratom.ch, on peut lire que "Le réacteur a été arrêté in extremis, en situation d’inondation. Un mur entourant le très controversé démonstrateur de surgénérateur a été totalement englouti sans laisser aucune trace. Dans la cité résidentielle proche de la centrale, quelques 500 maisons ont été détruites, 60 personnes sont mortes dans cette seule zone et on est sans nouvelles de plus de 200 travailleurs temporaires du site. Le fait que de nombreux employés du complexe nucléaire, parmi lesquels des ingénieurs et des scientifiques, aient été emportés par le raz-de-marée suffit à démontrer à quel point la menace d’une telle catastrophe n’avait jamais été prise au sérieux par les responsables du département indien de l’énergie atomique."[1]


 Le Tsunami a causé d'autres surprises. Le Programme des Nations-Unies pour l'Environnement (PNUE) a publié un rapport accablant, titré "Après le tsunami - Une évaluation environnementale préliminaire". Des extraits et des photos sont consultables sur le web[2].


 On apprend que, profitant de la guerre civile permanente sévissant en Somalie depuis 1990, de nombreux pays occidentaux ont fourni aux autorités somaliennes des armes en échange de l'autorisation de déverser près des cotes des milliers de fûts de déchets toxiques, et en particulier radioactifs. Le rapport du PNUE estime que cette façon de se débarrasser de déchets aussi encombrants que dangereux revient à 2,5 dollars la tonne, contre 250 dollars normalement.


 Une partie des fûts a refait surface du fait du Tsunami. Les premiers effets de cette présence indésirable se sont rapidement fait ressentir chez les populations locales. "Un nombre important d'individus dans les zones somaliennes affectées se plaint de problèmes de santé inhabituels, y compris de problèmes pulmonaires graves et d'infections de la peau", indique-t-on dans le rapport du PNUE.


 Une dépêche AFP du 4 mars 2005, titrée " Somalie: le tsunami a provoqué des fuites de déchets toxiques et des maladies (Onu)", explique que"A la fin des années 1980, des entreprises européennes se sont débarrassées de certains déchets comme de l'uranium, du plomb, du cadmium, du mercure et autres déchets industriels dans le nord de la Somalie. Cette tendance s'est encore accentuée quand ce pays pauvre de la Corne de l'Afrique a sombré dans l'anarchie après la chute du président Mohamed Siad Barre en 1991". Bizarrement, aucun procès n'a semble-t-il été entrepris pour sanctionner les individus et entreprises coupables.


 Quoi qu'il en soit, le Tsunami de décembre 2004 doit être considéré comme un véritable avertissement. Or, avec le réchauffement climatique, la plupart des projets de centrales nucléaires se situent en bord de mer car les centrales en bord de rivières sont amenées à manquer d'eau l'été. Il reste donc à espérer que ces nouveaux réacteurs annoncés à cor et à cri par l'industrie nucléaire restent à l'état de projets.

 


[1] www.contratom.ch/journaux/inde/tsunami_no77.htm

[2] http://www.unep.org/tsunami/reports/TSUNAMI_SOMALIA_LAYOUT.pdf

 


 Sommaire 


Partie 1 – L'insécurité nucléaire
 
Chapitre 1 - Pressions sur les centrales nucléaires
Centrales nucléaires sous perfusion
Pression financière sur les centrales
Inquiétude chez les salariés du nucléaire
(extrait consultable)
 
Chapitre 2 - Des systèmes qui ne tournent pas rond
Lâchez nous la grappe
Enceintes de confinement : ça fuit
Les cuves des réacteurs
Les circuits de "recirculation"
Recirculation : l'EPR concerné
Recirculation : bis !
 
Chapitre 3 - Des risques mal maîtrisés
Le risque foudre
Inondation
Tsunami
Criticité
 
Chapitre 4 - Le risque incendie
Réévaluation
Directives
Les Pieds nickelés de Nogent
(extrait consultable)
Tricastin : sûreté illusoire
Chinon : pas mieux
Chinon (bis) : les grands moyens
Saint-Alban ne s'alarme pas…
Cadarache : "Y'a pas l'feu à la piscine"
Bugey dans la course à l'insécurité
Sommeil paisible
 
Chapitre 5 - Centrales nucléaires et risque sismique
Brutale révélation
34 réacteurs défaillants
Réévaluation
EDF contre l'IRSN
Nouveau scoop
Des "bidouillages" grossiers
Nouvelle réévaluation du risque sismique
 
Chapitre 6 - Le facteur humain
Recopiage de procédures erronées
Redémarrage injustifié
Drogue, alcool
La malveillance
Coups de folie
La saga du bore
Boremètres indisponibles
Indisponibilité d'un système d'appoint en Bore
Injection intempestive d'eau non-borée
Inaction
Confusions
 
Chapitre 7 - Nucléaire : des contrôles défaillants
En France : une "autorité" autoproclamée et impuissante
La "non-autorité" de sûreté
La fausse "mise en demeure" de la centrale nucléaire de Dampierre
Confusion des genres
A l'étranger aussi, la sûreté nucléaire laisse à désirer
Japon
Belgique
Aux USA : Indian Point
 
 
Partie 2 - Folie humaine et nucléaire
 
Chapitre 8 - Cadarache : menace sur la Provence
Un site monstrueux
Etranges tranchées
Une zone très sismique
Risque sismique… toléré jusqu'en 2015
Rapsodie : un peu de poésie…
Pégase : loin du mythe
 
Chapitre 9 - Prises de risque
Le feuilleton de l'ATPU
Phénix : le danger renaît de ses cendres
Superphénix : le "superdanger" renaît de ses cendres
Mobilisations
Répression : un mort. Fin (provisoire) de partie
Superfiasco
La recherche échoue à sauver Superphénix
Le danger renaît (encore) de ses cendres
 
Chapitre 10 - Les transports nucléaires
et les déchets radioactifs
Transports nucléaires : un sport national
Avricourt, le drame
Les ballades de l'uranium
Les déchets nucléaires se promènent
Enfouir les déchets nucléaires : un crime contre le futur
L' "évacuation" de déchets nucléaires dans l'océan
Polémiques sur les déchets
Mox : un danger accru
Transports nucléaires : quels flux ?
Transports nucléaires : quels dangers ?
Action terroriste : c'est hélas possible
Des transports nucléaires par avion
L'affaire du Plutonium américain
 
Chapitre 11 - Terrorisme, censure et EPR
Invasion à Penly : EDF s'indigne
Aux USA aussi
Crash suicide : le risque maximal
La Hague : 67 fois Tchernobyl
La sûreté nucléaire dans le brouillard
EPR : un document explosif
Les parlementaires votent l’EPR
Débat public...
... et censure
A l’Elysée
Etrange rétention...
Conclusion : ne pas subir face aux terroristes
 
Chapitre 12 - La prolifération nucléaire
Des bombes atomiques légales et illégales
Un deal suicidaire
Trois clandestins, et de nombreux candidats
La France nucléaire, Saddam Hussein, et Khomeiny
Prolifération au plus haut niveau
Un processus incontrôlable ?
Un indécent prix Nobel de la Paix
Nucléaire civil et militaire, nucléaire "civilitaire"
 
 
Partie 3 - Tchernobyl et compagnie
 
Chapitre 13 - Incidents et accidents nucléaires en France
Saint-Laurent-des-Eaux : danger récurent
Une nuit en enfer à Cadarache
Civaux, 12 mai 1998
Décembre 1999 : à deux doigts de Tcherno…Blaye
Tchernobyl à Blaye ?
Terreurs rétrospectives et dangers persistants
 
Chapitre 14 - Incidents et accidents nucléaires à l'étranger
Paks : le nucléaire français frappe en Hongrie
Espagne : le danger Vandellos

Japon : Tokaïmura
Grande Bretagne : 1957, drame à Windscale
Colère irlandaise
Accident de l'usine Thorp en 2005
USA : Davis Besse à 9 mm de la catastrophe
Retour sur Three Mile Island
URSS : le précédent Kychtym
Combien d'accidents nucléaires en URSS / Russie ?
 
Chapitre 15 : Tchernobyl
Catastrophe nucléaire… ou soviétique ?
La faute à… l'erreur humaine
Le 26 avril 1986, à Tchernobyl
Les liquidateurs
Un million de sacrifiés ?
Populations contaminées
 
Chapitre 16 - L'après Tchernobyl
ou "Comment vivre heureux en zone contaminée"
Le CEPN : émanation puissante et discrète du lobby nucléaire français
Qui est à l'origine des projets Ethos et Core ?
Des alliés précieux et puissants
Qui finance les programmes Ethos et Core ?
La "malbouffe radioactive" : bon appétit
Youri Bandazhevski : un chercheur gênant
Corruption
Le nucléaire français collabore avec la dictature Biélorusse
Comment cacher la vérité sur Tchernobyl
Une curieuse "société civile"…
La malbouffe radioactive (bis)
Entraînement pour un Tchernobyl en France
Société nucléaire, société policière… et militaire
Le laboratoire Criirad-Bandazhevsky
 
Chapitre 17 - Le nuage de Tchernobyl
en France : un mensonge d'Etat
Un mensonge venu de loin
Sinistre chronologie
Pellerin : un rempart pour les vrais responsables
La marche vers la vérité
Du tangage dans le lobby de l'atome
La justice passera-t-elle ?
Pellerin : "Grand serviteur de l'Etat" ou bouc-émissaire ?
Protéger le mythe nucléaire français.
 
Chap 18 - Simulations, dédommagements,
Pastilles d'iode et poudre de perlimpinpin
PPI, PUI
Pierrelatte : PUI = plan d'urgence irréel
Les simulations d'accident
Les distributions de pastilles d'iode
Si le pire se produit
Le verdict accablant de la commission Vroussos
Dédommagements
Les Conventions de Paris et de Bruxelles
Réévaluation en 2004 : un pressentiment ?
Faire payer les citoyens
Irradiés mais indemnisés
Le bizness post accident nucléaire
Indemnisations virtuelles
Vérifiez bien votre contrat !
 
 
Conclusion – Sortir du nucléaire
 
Chapitre 19 - Nucléaire, réchauffement climatique, crise de l'énergie
Crise du gaz russe : le nucléaire est-il indispensable ?
Une réponse absurde
Une énergie marginale sur Terre
Le nucléaire… ne revient pas
Le nucléaire… ne reviendra pas
C'est le dérèglement climatique qui s'attaque au nucléaire
Nucléaire : des miracles annoncés, et toujours repoussés
Une fausse indépendance énergétique
La facture nucléaire
Une centralisation absurde
Vive la crise de l'énergie ?
 
Chapitre 20 - Que faire, comment faire ?
L'efficacité énergétique
Les économies d'énergie
Les énergies renouvelables
Pétrole et nucléaire, même combat
Comment changer la donne ?

Conclusion : agir vite avant un nouveau Tchernobyl 

Repost 0