Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 12:07

 

 

 

russie-LGV_web.jpg

Train à grande vitesse Saspan en gare de St Petersbourg - Reuters


 

23/08 | 10:31 | mis à jour à 10:51


En raison de contraintes budgétaires, le programme d'extension des liaisons ferroviaires ne figure pas dans le projet de budget 2013-2015, écrit le quotidien Vedomosti qui cite plusieurs fonctionnaires. Les investissements publics devaient couvrir 70% du montant des travaux.

 

Mauvaise nouvelle pour les fabricants de trains à grande vitesse. La Russie a enterré son projet de construire des lignes de chemin de fer à grande vitesse en vue du Mondial de football de 2018, en raison de contraintes budgétaires, révèle jeudi le quotidien « Vedomosti ». « Le programme d'extension des liaisons ferroviaires n'est pas inclus dans le projet de budget 2013-2015 », ont indiqué au journal plusieurs fonctionnaires.


La construction de ces lignes à grande vitesse entre Moscou et plusieurs villes qui doivent accueillir des matches du Mondial, un projet grandiose du président Vladimir Poutine censé revitaliser certaines régions russes, devait pourtant débuter dans un an.


Le coût de la ligne entre Moscou et Saint-Pétersbourg (nord-ouest) a été estimé à 1.120 milliards de roubles (28 milliards d'euros) et la ligne qui doit relier la capitale russe à Ekaterinbourg (Oural), via Nijni-Novgorod et Kazan, a été estimé au double, selon des documents de la compagnie de chemins de fer russe RZD. Il était prévu que les investissements publics couvriraient 70% du montant des travaux. Mais la crise est passée par là et,à l'instar des récentes décisions prises tout récemment en France, Moscou sacrifie aujourd'hui la grande vitesse ferroviaire sur l'autel de la rigueur budgétaire.


Moderniser suffira

Igor Chouvalov , proche du vice-Premier ministre russe chargé de la préparation du Mondial, cité par Vedomosti, assure que les lignes à grande vitesse ne sont pas indispensables. Selon lui, construire de nouvelles lignes ordinaires et moderniser celles qui existent déjà, suffira. « Se hâter de réaliser des projets aussi chers quand on a une crise économique mondiale est insensé », a indiqué cette source, citant l'avis de M. Chouvalov. Il n'est d'ailleurs pas exclu que, même après le Mondial, le gouvernement abandonne son projet de lignes à grande vitesse, avance une autre source gouvernementale.


Plusieurs sociétés étrangères, dont le français Alstom et l'allemand Siemens, convoitent ce marché gigantesque. Au total, les projets de grande vitesse ferroviaire liés au Mondial représentait 3.000 km de voies ferrées.


SOURCE AFP

 

Source: http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/auto-transport/actu/0202227424946-la-russie-renoncerait-a-ses-projets-de-lignes-a-grande-vitesse-pour-le-mondial-2018-355143.php

 

Repost 0