Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 10:21

 

 

oiseauJAIZKIBEL.JPG

Le littoral du Jaizkibel a un intérêt ornitologique important, tant au niveau

des  populations reproductrices, que des oiseaux migrateurs.

 

 

26/04/2012

Si l’on considère  les espèces reproductrices qui habitent ce littoral et ses aires de reproduction, nous devons mentionner des espèces incluses dans différentes directives et listes d’espèces menacées. Ces dites  espèces ainsi que leurs habitats doivent être l’objet de protection du fait des lois en vigueur.

Sur les falaises côtières  de Jaizkibel nous avons trouvé 3 territoires de faucons pélerin (Falco peregrinus), qui maintiennent dans cette zone une des plus importantes populations du Gipuzkoa. Ces falaises abritent également des espèces adaptées aux rochers, certaines d’entre elles très peu nombreuses en Gipuzkoa tel que le corbeau et le monticole bleu ou le monticola solitarius.

A proximité de Jaizkibel nous avons aussi localisé des nids de cormoran «moñudo» ou Phalacrocorax aristotelis, une espèce exclusivement marine et qui dépend étroitement de la bonne conservation des zones côtières, ainsi que de riches aires de pêche près de la côte.

Il faut également mentionner dans la zone la nidification, d’espèces qui n’étant pas précisement côtières ont fait leur nid dans les défilés annexes à la ligne de côte.Parmi ces espèces, nous citerons l’alimoche commun ( Neophron percnopteru) en danger d’extinction en Gipuzkoa et la couleuvrière européenne (Circaetus gallicus), une espèce d’aigle très rare sur la côte cantabrique.

En résumé, la ligne côtière du Jaizkibel est importante non seulement du fait qu’elle héberge des espèces nidifiantes protégées mais également d’un lieu très important de migrations d’oiseaux. Un grand nombre d’espèces longent la côte dans leur route migratoire. Ce flux prend une importance cruciale pour les espèces prédatrices comme le faucon commun qui utilise ce tronçon de côte sauvage comme «réserve pour son développement».

Dans ce contexte la construction d’une infrastructure des caractéristiques du port extérieur affecterait ces espèces et leur survie

 

 

 

Source Aranzadi

Repost 0