Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 09:45

 

 

CARTE_large.jpg

 

11/10/2012 05:38

 

La RD 84 qui dessert « La Récréation » est aussi empruntée par les usagers réguliers de la SNCF qui prennent le train à Monts.  

Tandis qu’une pétition circule autour du parc de “ La Récréation ”, les élus locaux dénoncent la fermeture annoncée de la route entre Monts et Sorigny.

Depuis quelques mois, la future ligne à grande vitesse (LGV) Tours-Bordeaux trace sa voie à vive allure en Touraine. Et le ballet croissant des engins de chantier commence à susciter de multiples inquiétudes dans le landerneau.

Ici ou là, élus et agriculteurs dénoncent l'absence de concertation et d'information qui entoure l'avancement des travaux. Depuis quinze jours, une pétition (*) circule sur Internet à l'initiative des gérants du parc de loisirs « La Récréation » pour s'opposer à la fermeture annoncée de la départementale 84 qui relie Monts à Sorigny. Cet axe fréquenté par les usagers réguliers de la SNCF qui prennent le train à Monts devrait être coupé durant quatre mois (au minimum) à compter du 3 mars pour faciliter la réalisation d'un ouvrage d'art au-dessus de l'autoroute A 10. « Pour nous, cette fermeture serait une catastrophe. Le manque à gagner risque d'être important », s'insurge Frédéric Génot, l'un des cogérants du parc qui accueille chaque année plus de 35.000 visiteurs sur 4 hectares en pleine nature.

Alerté de la situation, le conseil général a provoqué mardi une réunion entre les élus locaux et les représentants de Coséa, le maître d'œuvre de la LGV. Ceux-ci ont confirmé la nécessité de fermer la RD 84 et l'échangeur autoroutier de Sorigny pour les besoins du chantier. « La proximité de l'autoroute et le positionnement de l'ouvrage à construire ne nous permettent pas de dévier la RD 84. Il n'y a pas d'autre solution que la fermeture », assure Bruno Lelay, de la direction opérationnelle.

" Absence totale de communication " De leurs côtés, les maires des communes riveraines de la LGV ont exprimé leur exaspération vis-à-vis du « flou voire l'absence totale de communication » qui entoure le déroulement du chantier. Les élus sont d'autant plus remontés que les fermetures de la départementale 84 et de l'échangeur de Sorigny n'ont jamais été mentionnées dans le dossier d'enquête publique ni dans aucun document de travail. « On ne nous dit pas plus par où passera la déviation qui sera mise en place », s'inquiète le maire de Montbazon, Bernard Revêche qui craint de voir le trafic de la RD 84 renvoyée dans la traversée de sa commune déjà saturée aux heures de pointes.

Dès hier, les trois maires de Monts, Sorigny et Montbazon ont rédigé une déclaration commune pour demander « instamment » à Cosea de revoir les conditions de réalisation du chantier sur la départementale 84. « Nous ne pouvons pas accepter la fermeture de cet axe important. Les doléances des maires sont justifiées », estime pour sa part Bernard Mariotte, le vice-président du conseil général chargé des routes. Selon lui, « des solutions alternatives existent. La balle est dans le camp de Coséa ».

 (*) la pétition a déjà recueilli 1.380 signatures.http://www.petitionenligne.fr/petition/coupure-de-la-rd84-par-cosea-entre-monts-et-sorigny-petition-parc-la-recreation/3074

Pascal Denis


 Source: http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Actualite/Environnement/n/Contenus/Articles/2012/10/11/Chantier-LGV-le-ton-monte-autour-de-la-departementale-84

Repost 0