Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 20:11

 

 

675791_345810_lgv_original_imagen_foto610x342.jpg

 

 

Rédaction 21/06/2012 12:16:00


"Ces études sont menées dans la plus stricte illégalité puisque les propriétaires n'ont pas été informés par courrier, comme l'exige la loi," dénoncent les anti-LGV, qui appellent à la mobilisation.


Le Réseau Ferré de France (RFF) s'apprête à entamer des études de la faune et de la flore sur la commune d'Urrugne dans le cadre de la construction d'une nouvelle LGV au Pays Basque, selon l'association Nivelle Bidasoa. Des études qui "sont menées dans la plus stricte illégalité", a dénoncé l'association.


Les études devraient se dérouler du lundi 25 juin au 31 juillet, "de jour mais aussi parfois de nuit", par les cabinets Ecosphère, Hydrosphère, Ecomed et Biotope, a précisé l'association dans un communiqué. Ces bureaux d'études spécialisés en écologie doivent lister l'ensemble des espèces se trouvant aux alentours du tracé de la nouvelle LGV, pour proposer ensuite des mesures de protections à mettre en oeuvre pour protéger la biodiversité.


Sur la commune d'Urrugne, en principe, ces études seront menées dans le fuseau tout le long du tracé retenu du ruisseau de Mamisum jusqu'à hauteur du mont Calvaire en passant par Kampobaïta.


Fin 2010 et début 2011, des opposants à la LGV s'étaient mobilisés au Pays Basque pour empêcher les sondages de terrains commandités par RFF. Cette fois-ci, les opposants appellent de nouveau à la mobilisation et demandent de les alerter par téléphone (05 59 54 31 55 ou le 06 15 02 06 56).


Selon l'association Nivelle Bidasoa, "une fois de plus ces études sont menées dans la plus stricte illégalité puisque les propriétaires n'ont pas été informés par courrier, comme l'exige la loi, de la pénétration sur leurs propriétés de techniciens".


 

Ce dimanche, mobilisation anti-LGV à Saint-Pée-sur-Nivelle 

Des dizaines d'associations et de collectifs appellent ce dimanche 24 juin à une mobilisation anti-LGV à Saint-Pée-sur-Nivelle. Un pique-nique y est organisé et les manifestants y installeront une stèle et y prêteront le serment d'empêcher "ce projet inutile, ruineux et destructeur".


Le tracé du projet de LGV a été approuvé par le ministère "de manière douteuse", selon les associations, qui craignent un "passage en force".


La saturation des voies ferroviaires existantes, argument phare des pro-LGV, a pourtant été repoussée de 2020 à 2030-2035 et s'éloigne davantage. "Les travaux réalisés sur les voies existantes et ceux prévus en gare de Bayonne vont accroître grandement les capacités des voies existantes," rappellent les collectifs dans un communiqué, alors que "la crise frappe fort (notamment les états espagnols et portugais) réduisant les estimations de trafic déjà au plus bas".


 

Source : http://www.eitb.com/fr/infos/societe/detail/910326/lgv-pays-basque--rff-sapprete-analyser-faune-flore/

 

Repost 0