Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 07:12

 

LGV-la-tension-monte-a-grande-vitesse_image_article_large.jpg

Les participants ont écouté avec attention les explications des représentants de Lisea et Cosea.

 

06/02/2013 05:34


Le chantier de la LGV a animé les débats de la réunion organisée par l'Association de défense et de sauvegarde des communes de Marçay et de Marigny-Chemereau qui a réuni plus de 70 personnes, l'autre soir, en présence des élus locaux. Les représentants de Lisea et de Cosea, Stéphane Brondino, directeur des travaux pour la Vienne, Pascal Bouchon, directeur adjoint des chantiers de Migné-Auxances jusqu'à Celle-l'Évescault et Matthieu Lafaurie, responsable de la communication, ont présenté le planning des prochains mois et projeté différents films sur les grands travaux en cours dans la Vienne et en Charente.


Exaspération des habitants 

Les responsables de Vinci ont pu constater l'exaspération des habitants des deux communes et de leurs maires : routes interdites, passages à niveau fermés à dates variables, parcelles non accessibles, routes dégradées et bas-côtés défoncés, routes et chemins couverts de boue et inhabituellement inondés, glissement de terrains, blocage sans préavis de la circulation y compris des cars scolaires, avec ses conséquences au niveau scolaire et professionnel etc.


Pour Jean François Guillé, le président de l'association, ces faits ne sont pas uniquement dus aux conditions climatiques, « mais s'ajoutent aux loupés déjà vécus ». Selon lui, la grogne monte face « aux envahisseurs ». Des améliorations sont en cours route de la Trincardière mais seront-elles suffisantes ? Des promesses d'une meilleure information dans le cas d'interruption de circulation prévisible et l'engagement d'une plus grande réactivité ont été faits. Les 18 mois de travaux qui restent pourraient s'avérer difficiles.


 (*) Lisea est la filiale de Vinci concessionnaire de la future ligne, Cosea est le groupement d'entreprises piloté par Vinci qui construit la ligne.


en savoir plus


Une nouvelle enquête publique 

L'augmentation de plus de 10 % de la surface de l'emprise de la ligne a déclenché une nouvelle enquête publique pour le mois de mars 2013, entraînant un fort retard de l'aménagement foncier. Avec les zones de dépôts définitifs, l'impact de la ligne porte à plus de 100 hectares par commune la zone de destruction des paysages. L'État s'est engagé dans une reconstruction paysagère qui doit être faite en concertation avec les communes : c'est ce qui a été rappelé à Cosea.


Élection du bureau. Cette réunion s'est achevée par l'assemblée générale de l'association. Le bureau a été reconduit avec Jean-François Guillé, Philippe de Lalande et Gérard Quintard comme président et vice-présidents.

 


Source: http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/communes/Marigny-Chemereau/n/Contenus/Articles/2013/02/06/LGV-la-tension-monte-a-grande-vitesse

Repost 0