Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 17:18

 

 

956714_22648171_460x306.jpg

Les tirs de mine vont se poursuivre pour araser la colline de Chez Voyon. (Photo D. L.)


Publié le 05/02/2013 à 06h00 | Mise à jour : 05/02/2013 à 08h51
Par Delphine Lamy


Le premier adjoint en a fait état lors du Conseil municipal du mardi 29 janvier


Le chantier de la Ligne à grande vitesse Sud-Europe-Atlantique (LGV SEA) tourne au ralenti sur la commune de Blanzac-Porcheresse. Les travaux pâtissent des intempéries (épisode neigeux, fortes pluies…) qui se succèdent depuis le début de l'année.


Cependant, leurs conséquences sont de plus en plus visibles. Les premières fissures ont été observées sur des maisons implantées au sommet des collines de Porcheresse.


Cosea, le constructeur de la ligne, réalise des tirs de mine pour araser une de ces collines au lieu-dit Chez Voyon où s'étendait auparavant une ferme bio. Or, plus la zone de tirs s'enfonce plus les vibrations sont ressenties par les habitants et semblent se propager davantage avec des répercussions qui affectent des bâtiments paradoxalement de plus en plus éloignés du chantier.


Jean-Michel Vinsonnaud, le premier adjoint, en a fait état lors du Conseil municipal réuni mardi 29 janvier. « Des fissures ont été relevées aux Grands Randeaux sur la route de Brossac jusqu'aux villages de Chez Pichon et des Giborlières. Nous allons faire passer un huissier pour constater les dégâts. »


Par ailleurs, l'élu devait rencontrer le lendemain les représentants de Cosea pour faire le point avec eux. Car les tirs de mines vont se poursuivre. Seule bonne nouvelle, l'église Saint-Cybard de Porcheresse qui souffre d'une grande vétusté, ne risque plus rien.


Enfin, les aménagements prévus pour la traversée du bourg par les poids lourds de la LGV, vont démarrer la semaine prochaine.


 

Source: http://www.sudouest.fr/2013/02/05/lgv-les-premieres-maisons-fissurees-956714-731.php

Repost 0