Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 07:30

 

croquis-rassemblement-St-Pee-site.jpg

 

A quelques jours du compte rendu de la commission « Mobilité21 » qui va classer les projets d’infrastructures en 3 groupes (à réaliser dans les 10 ans, entre 10 et 20 ans ou plus de 20 ans ou jamais), les bruits courent de plus belle. Le journal Sud-Ouest, faisant état de fuites, a récemment classée la LGV Bordeaux-Espagne dans le troisième groupe.

 

Pourtant, nous connaissons les mœurs politiques en cours et nous savons que dans les coulisses, les accros de la LGV s’activent. Ils viennent récemment de demander audience au premier ministre. Ils désirent que nous soyons « en haut de la pile ».

 

Nous savons depuis les déclarations de la cour des comptes, des assises du ferroviaire, des récents rapports « Bianco » et « Auxiette », que les jours des futures LGV sont comptés. Ces rapports se dirigent vers un train « maillon manquant » entre les TER et les LGV circulant à 200 km/h maxi sur les voies existantes. Alors dans ce cas, tout retard nous rapproche de la victoire. Nous espérons donc que la commission Mobilité21 nous classera « le plus bas possible dans la pile ».

 

Pourtant, nous qui luttons depuis 1992 contre ce projet fou et destructeur, avons appris que nous n’obtiendrons rien sans lutter. Si nous n’avions pas lutté, la LGV nous aurait déjà éventrés. Alors si nous espérons de bonnes nouvelles, nous ne baisserons pas les bras en cas de résultats contraires (ils seront sans doute « mitigés » comme savent si bien le faire les commissions). Nous ne nous résignerons pas !

 

C’est pourquoi, après le renvoi chez eux des cadres RFF qui prétendaient rencontrer des propriétaires dans le Seignanx fin Mai, après l’annonce publique des achats de terrains « barricades » sur le tracé par 494 personnes, le prochain acte se joue à St Pée sur Nivelle le 23 juin. Ce dimanche là, nous reviendrons sur le site de la stèle d’une tonne posée l’an dernier sur le tracé. Devant cette stèle symbole de notre résistance nous re-prêterons serment de s’opposer de toutes nos forces à ce projet. Nous donnerons également le coup d’envoi de la mobilisation contre une éventuelle enquête publique et nous pique niquerons ensemble car il fera beau.

 

Victor Pachon porte parole de la coordination contre la LGV

Repost 0