Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 13:17

 

 

 

 

Dimanche 12 mai 2013

Par David Naulin


Elle s’appelle Green. Elle est seule au monde, dans un monde qui ne lui appartient pas. Ce film de Patrick Rouxel retrace avec émotion ses derniers jours. Green ? C’est une femelle orang-outan, victime de la déforestation et de la surexploitation des ressources naturelles à Bornéo. Accompagnez-la dans cette promenade en images à la découverte des trésors de la biodiversité de la jungle. Et vous comprendrez vite l’impact dévastateur des déforestations massives pour l’exploitation de l’huile de palme. C’est un voyage bouleversant à travers les yeux et les sentiments de l’un des derniers grands singes de Bornéo. Green est le résultat du travail et de la volonté d’un seul homme : Patrick Rouxel, parti pendant plusieurs mois sans financement, seul avec une caméra dans la jungle de Bornéo.


Green dure 48 minutes, le film est disponible en téléchargement gratuit pour toutes projections privées ou publiques. Le film a été réalise en version internationale accessible à toutes les nationalités. Il a été produit de manière indépendante et sans aucune attache politique ou commerciale. Pour télécharger gratuitement le film, cliquez ici.


Vous pouvez également soutenir le réalisateur en achetant le DVD du film, sur le site Green Planet Films en cliquant ici.


Ce film a obtenu plus de 20 récompenses à travers le monde :
Le Grand prix et le meilleur scénario au Festival International du Film Animalier à Albert – France 2009.
Le Prix Ushuaïa TV et le Meilleur Film de Fiction au Festival International du Film Écologique de Bourges – France 2009
Le Prix du Jury au Amazonas Film Festival – Brazil 2009
Le Meilleur Moyen Métrage au Festival du Film Nature et de l’Environnement de Murs-Erigné – France 2009
Le Prix de la Protection de la Nature au Festival International du Film Ornithologique de Ménigoute – France 2009
Le Hérisson de Bronze au Festival International du film Nature et Environnement de Grenoble – France 2009
Le Message Award au Japan Wildlife Film Festival – Japan 2009
Récompensé au Jackson Hole Wildlife Film Festival – USA 2009,
Au Missoula International Film Festival – USA 2009
Au Durango Film Festival – USA 2009...

COMPRENDRE

L’Indonésie a un taux de déforestation le plus élevé au monde, avoisinant les 2 millions d’hectares par an. En 1950 la foret occupait environ 160 millions d’hectares, aujourd’hui il en reste moins de 48 millions.


La déforestation massive en Indonésie a commencée dans les années 70 avec l’expansion de l’industrie du bois. Puis, s’est développé l’industrie de la pâte à papier suivie de l’industrie de l’huile de palme. Aujourd’hui, les principales sources d’impulsion de la déforestation en Indonésie viennent de la demande internationale constamment croissante d’huile de palme. Un rapport publié en Octobre 2009 par l’UNEP indique que « deux tiers de l’expansion actuelle des cultures d’huile de palme en Indonésie est basée sur la coupe à blanc des forêts tropicales » et que « 95% de l’augmentation de la production d’huile de palme en Malaisie et en Indonésie est issu de la demande croissante de biodiesel ».


Cette demande provient essentiellement d’Inde, d’Europe et de Chine qui présentent le biodiesel issu d’huile de palme comme l’énergie de demain pour combattre le réchauffement de la planète. Or les rapports montrent que transformer les forêt tropicales en cultures extensives d’huile de palme pour subvenir aux besoins du biodiesel ne fait que empirer la situation climatique. Le biodiesel issu de l’huile de palme n’aide pas a combattre les changements climatiques, il s’agit avant tout d’un nouveau business très lucratif.


L’huile de palme est aussi utilisée dans la fabrication d’un très grand nombre de produits de différents secteurs industriels :


Industrie Alimentaire : L’huile de palme est très prisée dans l’industrie alimentaire par son prix très compétitif comparé aux autres huiles et graisses. Les dérivés de l’huile de palme sont utilisés, en général, dans la margarine, les fritures, les mayonnaises, les sauces de salade, les chips, les frites, les encas, les biscuits, les pains de mie, les gâteaux , les pâtisseries, le chocolat, les confiseries, les glaces et beaucoup d’autres produits alimentaires. Sur les emballages, l’huile de palme et ses dérivés sont souvent notés comme « huile végétale » ou « graisses végétales ».

Industrie des détergents et savons : La plupart des savons industriels et semi-industriels (souvent dit « artisanaux ») contiennent environ 80% d’huile de palme. Le savon de Marseille aussi, s’il n’est pas fabriqué à base de graisse de bœuf. L’huile de palme permet au savon de rester compact et mousseux à la fois.
Industrie Pharmaceutique : L’huile de palme à l’avantage d’être plus facilement absorbée par la peau que les autres huiles, on en trouve donc dans les crèmes hydratantes, les shampoings, les rouges à lèvres…
Industrie du cuir et du textile : L’huile de palme est utilisée pour graisser et assouplir les cuirs. Dans l’industrie textile elle est utilisée comme lubrifiant car elle a l’avantage d’être éliminée plus facilement que les huiles minérales.

Industrie du métal : L’huile de palme est utilisée d’un point de vue général pour refroidir les feuilles de métal lors de leur fabrication, ainsi que pour l’affûtage et le polissage de l’acier. Chemical industry : L’huile de palme est utilisée dans la production de plastifiants et comme aditif au plastiques, gommes et textiles. Elle est aussi utilisée dans le processus de production de peintures et revêtements.

Autres industries : L’huile de palme est aussi utilisée comme un composant dans les cires de ski, les cartouches d’encre, les bougies, les insecticides, les fongicides et même dans l’industrie électronique…

Pour AGIR

Évitez d’acheter tout bois tropical : N’achetez AUCUN produit en bois comme les meubles d’extérieur, planchers, portes, cadre de fenêtre, poutres ou contre-plaqué faits de bois d’Indonésie comme le Merbau, Kempas, Bangkirai, Keruing, Meranti, Teak, etc…

 
Consommez le moins possible de papier et n’achetez jamais de livres imprimés en Chine ou en Asie du Sud-Est (il y a de grandes chances que le papier vienne d’Indonésie).

 
Promettez-vous de n’acheter jamais une voiture qui consomme du biodiesel. Si vous en avez déjà une, alors demandez à votre fournisseur de produire du biodiesel avec 0% d’huile de palme.


Évitez les marques qui fabriquent leurs produits à base d’huile de palme : pour visualiser la longue liste des marques qui utilisent l’huile de palme dans les produits alimentaires, cliquez ici.

 Pour visualiser la liste des marques qui utilisent l’huile de palme dans les cosmétiques, cliquez ici.


 

Source : http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article15340

 

 

Repost 0