Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 août 2013 6 03 /08 /août /2013 12:17

 

 

logo-le-journal.jpg

 

02/08/2013 Carole SUHAS


Monsanto a de nouveau le droit de cultiver du maïs transgénique. Le Conseil d’État a annulé ce jeudi l’interdiction par le gouvernement français de la semence MON810 de la firme Monsanto. Cette décision du conseil d’État, fondée sur la jurisprudence de la Cour de justice européenne, a immédiatement fait réagir le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, qui a déclaré que “le gouvernement prendrait de nouvelles dispositions légales pour interdire ce maïs résistant aux herbicides”.


La nouvelle ne réjouit pas davantage le collectif anti-OGM du Pays Basque. “Plus ça va et plus on cultive d’OGM, plus on en importe et plus les États doivent avoir le courage politique de dire non”, affirme Maite Goienetxe. Le groupe Monsanto avait déjà annoncé, en juillet, renoncer à toutes ses demandes d’autorisation de culture d’OGM au sein de l’Union européenne (excepté le MON810). “Ce n’est pas parce que Monsanto retire ses demandes qu’il n’y aura pas d’OGM sur le territoire européen”, précise Mme Goienetxe. “Pour exemple, 70 à 90 % du soja importé est OGM, or nous en sommes complètement dépendants en élevage pour nourrir les animaux”, explique-t-elle.


Le collectif anti-OGM reconnaît l’importance du moratoire que le gouvernement tente d’imposer sur la production, mais lui suggère d’aller plus loin “et d’instaurer une traçabalité sur l’import”.

 


 

Source: http://www.lejpb.com/paperezkoa/20130802/416090/fr/Le-conseil-d’Etat-ouvre-porte-au-mais-OGM

 

Repost 0
Published by - dans OGM
commenter cet article