Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 19:05

 

 

97dd5b3f197ad44c01f3b6468c2e2d2b_npdc.jpg

Après Midi-Pyrénées c'est au tour de la région Nord-Pas-de-Calais de supsendre ses paiements à la SNCF © Ch. Recoura


 18 février 2014   Ferroviaire


La Région Nord-Pas-de-Calais a suspendu le versement de ses paiements trimestriels de 55 millions d'euros à la SNCF pour l'exploitation des TER. Les élus régionaux sont en désaccord avec la société ferroviaire qui a réduit les heures d'ouverture de ses guichets. Une nouvelle poussée de fièvre entre les régions et la SNCF. Le 12 février 2014 c'est Midi-Pyrénées qui décidait de suspendre ses paiements à la société nationale.



 Sur le même thème

      Soixante trains supprimés par jour en région Paca, faute de maintenance - 12/02/2014

      Guillaume Pepy propose "un nouveau modèle TER" aux régions - 21/01/2014

La Lorraine demande des comptes à la SNCF - 10/01/2014


Les relations  se tendent encore un peu plus entre la SNCF et les Régions à propos des TER. Après Midi-Pyrénées, la semaine dernière c'est le Nord-Pas-de-Calais qui a décidé de suspendre ses paiements trimestriels à la SNCF, soit 55 millions d'euros. En cause l'initiative de la SNCF qui a décidé, en novembre 2013, de réduire les heures d'ouverture des guichets d'une douzaine de gares.

Une réduction que la directrice régionale de la SNCF, Odile Fagot, a justifiée par la désaffection des clients, qui privilégient les abonnements, en ce qui concerne les TER, et les commandes par Internet, pour les TGV. Les mesures que critique la Région ont donc une évidente logique économique et la SNCF était parfaitement en droit de les prendre, a-t-elle déclaré en substance à l'AFP. "Selon la convention en cours, les dessertes sont bien définies, mais l'opérateur a une marge de manoeuvre pour ce qui est de la distribution des billets", a affirmé la directrice.


"Un service illisible"
 

Le vice-président de la région chargé des transports, Alain Wacheux, a rétorqué que les économies faites par la SNCF sont faibles --"moins de 300.000 euros, selon notre évaluation"-- en regard du préjudice porté aux clients avec "un service" désormais "illisible". Quand les gares paraissent désertes, le risque, a-t-il dit à l'AFP, est de "faire fuir, non seulement les clients habituels, mais aussi les nouveaux clients potentiels", alors que la Région, a-t-il souligné, entend favoriser les transports publics.

Depuis le début du bras de fer avec la SNCF, c'est deux factures de 55 millions d'euros qui n'ont pas été versés par la Région qui, chaque année s'acquitte, d'une facture globale de 250 millions d'euros auxquels s'ajoutent 80 millions pour le renouvellement du matériel roulant. La commission permanente de la Région vient de décider, à l'unanimité que le versement de ces sommes était désormais conditionné "au maintien des horaires d'accueil aux guichets tels qu'ils existaient au 1 er novembre 2013" indique un article de la Voix du Nord.


Dans un an les régionales
 

Cette initiative intervient alors que de négociations vont s'ouvrir entre la région et la SNCF pour le renouvellement de la convention qui lie les deux parties et qui arrive à échéance fin 2014. La perspective des élections régionales dans un peu plus d'un an, n'est sans doute pas non plus étrangère à cette montée en pression des régions. Le budget transport étant devenu au fil des ans le plus important de ces collectivités, l'enjeu électoral est de poids.


Robert Viennet (avec AFP) 

 

Source : http://www.mobilicites.com/fr_actualites-la-region-nord-pas-de-calais-suspend-ses-paiements--a-la-sncf_77_3090.html

 

Repost 0