Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 09:14

 

 

ob_d354dd_carnet-nddl-page-80-2.jpg

 

Les informations des naturalistes en lutte à Notre-Dame-des-Landes


Publié le 18 Décembre 2013 par Naturalistes en lutte contre l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes


Pour nous toutes et tous, les mesures de compensation et autres expérimentations, c 'est le projet d'aéroport qui avance ! Il faut donc empêcher ces mesures de se réaliser : mares, transferts d'arbres et d'espèces, ainsi que l’élargissement des routes et barreau routier.


Luttons ensemble pour stopper le projet d'aéroport !


Si des travaux semblent imminents, les informations et rdv seront communiqués dès que possible sur les sites zad.nadir.org, acipa.free.fr et naturalistesenlutte.overblog.org ainsi que par mail et par téléphone. »


Appel commun Coordination / des occupant-es de la ZAD / COPAIN44 / Naturalistes en Lutte/ Assemblée du mouvement du 17 décembre/ .... (1ers signataires) 

 

Déplacer les espèces de NDDL : La compensation écologique est une imposture

Les 130 espèces protégées recensées actuellement sur la ZAD et toutes les autres qui vivent dans cet environnement exceptionnel, ne seront pas déplacées! Suite à une dérogation préfectorale, elles devraient être ensevelies sous les travaux. Seules quatre espèces subiront une opération de déplacement médiatisée. Dès que cet arrêté préfectoral qui viole les lois de protection de l'environnement sera décrété, l'entreprise VINCI pourra rapidement tout détruire, l'État payera des compensations bidons et probablement des amendes à l'Europe.


NOUS LANCONS UN ETAT D'ALERTE: 

Ces travaux illégaux ne doivent pas commencer. Nous faisons tout ce que nous pouvons juridiquement pour arrêter cette entreprise de destruction. En cas de début des travaux, nous vous appelons à nous rejoindre sur le terrain pour empêcher cette extermination irréversible.


Le bureau d'études Biotope, commandité par AGO (Aéroports Grand Ouest) et l'État (DREAL[1]) conclut lui même à un impact majeur sur la faune, la flore et les habitats naturels si l'aéroport était construit à Notre-Dame-des-Landes. Pourtant, leur expertise est fort lacunaire, comme le montrent les résultats des Naturalistes en luttes. Mais pour satisfaire leur client, l'entreprise Biotope propose des mesures compensatoires où un être vivant est transformé en unité de surface. À combien de mètres carrés estiment-ils la mort d'une espèce ? Procédé ridicule et déplacé.


DES DÉPLACEMENTS MENSONGERS 

Un greenwashing[2] à la sauce Vinci-AGO et avec la complicité de l'État, juge et partie : le déplacement d'espèces, une mesure dite expérimentale et non une compensation. Plus exactement, trois espèces : un insecte, le Grand Capricorne, deux Amphibiens, le Triton marbré et le Triton crêté et une plante, le Flûteau nageant. Mais attention, les Tritons seront pêchés dans seulement 19 mares sur la centaine qu'ils veulent détruire et relâchés dans des mares créées récemment ou pré-existantes sans réfléchir à l’impact sur les populations locales déjà présentes ! 15 vieux arbres abritant des Grands Capricornes seront tronçonnés en billots et déposés plus loin, avec les larves... et une station de Flûteau sera arrachée pour une hypothétique reprise ailleurs. Quatre espèces sur un millier recensées (dont plus de 130 sont protégées !) et quelques individus sur plusieurs milliers évalués. Quelle marque d'estime ! Et la couverture médiatique pour donner l'illusion d'une action en faveur du vivant. Est-ce là la preuve d'un cynisme éhonté ou d'une naïveté déconcertante ?


La vérité est la destruction sous les remblais de milliers d’individus d’espèces protégées représentant des populations d’importance départementale voire régionale.

Et quand bien même ces espèces protégées étaient déplacées, cela ne permettrait en aucun cas la préservation de leurs populations, que seul le maintien des habitats peut assurer.


Non à cette mascarade 

Non à des mesures compensatoires ou à des actions d’illusionnistes, dites expérimentales, qui en aucun cas ne pourront palier la perte inestimable de ce lieu devenu exceptionnel, enclave relictuelle à l'ère du béton et de l'agriculture intensive ; non à cette démagogie dont nous ne voulons plus.


Rejoignez-nous 

Rejoignez notre collectif porteur d'un engagement vers un autre monde, un autre possible, celui d'un futur partagé avec le vivant et les Hommes. Rejoignez-nous et ensemble arrêtons les machines, arrêtons le saccage de notre planète ; ensemble œuvrons pour un avenir d'arbres séculaires, de prairies fleuries, de haies chargées d'oiseaux et de chemins creux pour la biodiversité, la seule assurance-vie qui peut assurer à l'Homme un avenir serein et partagé par tous!


Soyons prêt-e-s à agir ! 

 

Contribution des naturalistes en lutte v définitive.pdf

 


 

Source : http://naturalistesenlutte.overblog.com/2013/12/les-mesures-de-compensation-une-mascarade-de-trop.html

 

Repost 0