Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 09:58

 

 

1755833_7691844_800x400.jpg

300 personnes, des opposants pour la plupart, ont assisté à l’unique réunion organisée en Gironde par la commission d’enquête, hier. © photo thierry david

 

 

Publié le 03/12/2014 à 06h00 , modifié le 03/12/2014 à 08h51 par élisa artigue-cazcarra


Salle bondée pour une réunion très tendue et finalement écourtée, hier soir, à Langon


«Je regrette que vous ayez mis fin à cette réunion et vous souhaite malgré tout une bonne soirée. Nous avons entendu votre colère. » Il est 20 h 30, hier soir, dans la salle surchauffée de l'espace Nougaro, à Langon. Daniel Maguerez, le président de la commission d'enquête sur les projets de lignes ferroviaires à grande vitesse Bordeaux-Dax et Bordeaux-Toulouse, lève la séance.


Quelques secondes auparavant, Michel Cardoze, Monsieur Loyal de la soirée, appelait l'assistance de plus de 300 personnes, dont de nombreux élus sud-girondins, à se montrer « civilisée » : une boulette de papier lancée de l'assemblée venait de s'écraser aux pieds de l'un des représentants de Réseau ferré de France, porteur du projet.


L'unique réunion d'informations et d'échanges organisée en Gironde par la commission d'enquête a consisté en 2 h 30 d'un dialogue de sourds surréaliste.


RFF sur le gril

Dès le coup d'envoi, le ton est donné. À l'image du vent de contestation qui souffle en Sud-Gironde, la salle est acquise aux opposants. Assis devant une petite table sur l'estrade, André Bayle, le chef du projet GPSO à RFF, paraît bien seul. À peine ouvre-t-il la bouche que les sifflets fusent et vont crescendo lorsqu'il affirme, imperturbable, qu'il défend « un projet ambitieux et stratégique pour le Grand Sud-Ouest ». Les « bravos » ironiques ponctuent son inventaire sur les milliers d'hectares impactés par les lignes nouvelles.

 

« Si ces projets passent, ne vous étonnez pas de voir ici des scènes dignes de Notre-Dame-des-Landes ou de Sivens »

 

Le directeur de la Sepanso, Philippe Barbedienne, démonte point par point cet exposé, sous les applaudissements, au nom de la coordination des associations de défense de l'environnement. Le conseiller général et maire de Captieux, Jean-Luc Gleyze, a lui aussi droit à ses « vivats » à l'issue d'une longue intervention fustigeant « un serpent de fer », « la surdité de l'État, de RFF » et « les balafres indélébiles que la LGV provoquerait ». Mais aussi à un sec recadrage du président Maguerez : « Je souhaiterais que cette réunion ne devienne pas une tribune pour un calendrier tout à fait étranger au but de cette enquête publique. » Comprendre : les prochaines départementales.


9,5 milliards d'euros

L'ambiance ne se détend pas avec l'arrivée des questions. Interrogé sur le financement de ces projets, dont le coût est estimé à 9,5 milliards d'euros, André Bayle est conspué après avoir rappelé que « le bouclage n'intervient pas au niveau de l'enquête publique ». Même bronca quand il répond à une représentante du syndicat viticole Sauternes-Barsac, inquiète de l'impact sur le bassin versant du Ciron, rivière indispensable à la pourriture noble qui fait l'essence de ces vins. « Le Ciron sera franchi à 30 km. Il n'y aura pas d'impact sur son régime d'écoulement », assure le chef de projet. Qui ne convainc guère son interlocutrice, pas plus que ceux préoccupés par les conséquences sur des sources alimentant en eau potable la CUB, ou encore par la potentielle multiplication de gravières dans le secteur, pour fournir les matériaux nécessaires à ces infrastructures.


« Si ces projets passent, ne vous étonnez pas de voir ici des scènes dignes de Notre-Dame-des-Landes ou de Sivens », crie un homme dans la salle. « Ce que je trouve fou, c'est que nous n'avons toujours pas de réponses, souffle Béatrice, une habitante de Saint-Selve. Ces procédures de consultation du public sont une mascarade de démocratie. »


Les enquêtes publiques sont ouvertes jusqu'au 8 décembre.


 

Source : http://www.sudouest.fr/2014/12/03/dialogue-de-sourds-1755833-2780.php

 

Repost 0