Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 09:39

 

 

 

 

Dernières nouvelles de la campagne

 

Faites signer des motions pour l’abrogation de la loi COV. Consultez les motions votées


Signez et faites signer la cyber @ction pour un nouveau moratoire sur les OGM


Voir les derniers communiqués de presse


Voir aussi le petit journal et la revue de presse


Voir aussi les annonces des prochains évènements


La 1ère Cyber @ction est terminée. Elle a recueilli 19.363 participations


 

 

 

Retrouver aussi sur ce site, des documents, des évènements, une rubrique pour savoir comment agir …

 

 

Les élus de la majorité présidentielle d’accord pour sacrifier les paysans au profit de l’industrie semencière !


Malgré une forte mobilisation paysanne et citoyenne,  l’Assemblée Nationale a adopté en l’état la proposition de loi sur le Certificat d’Obtention Végétale. Le message est clair : Pour le gouvernement et les élus de la majorité présidentielle les intérêts privés de l’industrie semencière sont prioritaires sur ceux des paysans. Plus de détails dans le communiqué de presse du 29 novembre !


——————————————–
La semence est le premier maillon de la chaîne alimentaire. Toutes les plantes agricoles qui nous nourrissent sont issues de semences sélectionnées et conservées de générations en générations par les paysans. Ces semences sont indissociables de leurs savoirs, de leurs savoir-faire et des liens culturels qui unissent leurs communautés. Chaque fois qu’ils échangent leurs semences et ressèment une partie de leur récolte précédente, les paysans créent de la biodiversité grâce à l’apparition puis à la sélection de nouveaux caractères adaptatifs à la diversité de leurs terroirs, des climats, de leurs pratiques et des besoins des communautés humaines. C’est ainsi que sont nées des centaines de milliers de populations de plantes toutes différentes les unes des autres et en perpétuelle évolution.


Si, après avoir été les contributeurs essentiels de cette biodiversité cultivée, les paysans sont réduits au seul rôle de consommateurs de semences industrielles, il n’y aura alors plus d’acteurs pour la préserver et la développer.


C’est pourquoi une campagne est engagée pour que la France inscrive les droits des paysans sur les semences dans sa loi, en respect de ses engagements internationaux.


Tous les citoyens sont invités à apporter leur appui à cette démarche, pour que l’avenir de notre alimentation ne soit pas la chasse gardée de quelques firmes semencières et/ou phytosanitaires !

 

 

source : http://www.semencespaysannes.org/

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires