Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 11:41

 

 

68ff3299d7219a07c8dfa81c0de58081 newsletter header02

 

Un décret publié au Journal Officiel le 25 août 2013 déclare "d'utilité publique et urgents" des travaux destinés à créer un itinéraire d'accès au chantier du tunnel de la future ligne ferroviaire à grande vitesse Lyon-Turin sur plusieurs communes françaises du Rhône et de Savoie.

26 Août 2013

 

Les travaux d'accès à l'ouvrage interviendront entre Colombier-Saugnieu (Rhône) et Chambéry (Savoie). Des aménagements localisés dans les communes savoyardes de Montmélian et Francin, et entre Avressieux et Saint-Jean-de-Maurienne seront également réalisés, précise le décret.
Par conséquent, dans ces zones, les expropriations nécessaires devront être réalisées dans un délais de quinze ans maximum. "Le maître d'ouvrage devra, s'il y a lieu, remédier aux dommages causés aux exploitations agricoles", est-il précisé.

Le tunnel ferroviaire pour une liaison à grande vitesse entre Lyon et Turin doit permettre de raccourcir le trajet Paris-Milan à un peu plus de quatre heures en trajet direct, contre sept actuellement (l'itinéraire compte sept arrêts). La construction d'une première galerie de reconnaissance en territoire italien a débuté en novembre 2012.

Cette "autoroute ferroviaire", combinant fret et trafic de voyageurs, dont le projet lancé en 1991 a été maintes fois ajourné, devrait entrer en service en 2028-2029. Mais les opposants à ce projet, particulièrement virulents côté italien, le jugent néfaste pour l'environnement et d'un coût exorbitant.

En France, la cour des comptes a épinglé en novembre 2012 la dérive financière du projet (en 6 ans, son coût prévisionnel est passé de 12 à 26 milliards d'euros) et recommandait de ne pas abandonner "trop rapidement" une amélioration éventuelle des infrastructures existantes.

Mais lors du sommet franco-italien du 3 décembre, les ministres des Transports des deux pays ont signé l'accord sur le Lyon-Turin qui n'est donc pas remis en cause par la Commission Mobilité 21 qui a remis mi-juin ses conclusions au gouvernement sur les projets de transport prioritaires.

 

 

Source : http://www.mobilicites.com/fr_fil-d-info-tgv-lyon-turin---les-travaux-d-acces-au-tunnel-declares-d-utilite-publique_94_2728.html

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires