Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 19:50

 

 

580061_gazteak_foto610x342.jpg

 

06/12/2011


Vendredi 9 décembre à 20h à Mouguerre aura lieu une nouvelle réunion publique d'informations sur la LGV en Pays Basque nord, décortiquée par ses opposants, renforcés par un mouvement de jeune

 

Une nouvelle conférence de presse des opposants du CADE au projet de nouvelles voies LGV en Pays Basque nord ("et au-delà") aura permis à son porte parole Victor Pachon de démontrer une fois encore la grande confusion qui existe sur les chiffres officiels du fret au poste frontière (stratégique) d'Hendaye.


Dans les documents fournis au lancement de l'Observatoire de la saturation des voies actuelles, "le seul développement durable est celui de l'intox", a souhaité expliquer Victor Pachon, documents officiels en mains.



Quand l'opérateur Réseau Ferré de France annonce "une augmentation de 40% du fret ferroviaire sur l'axe Atlantique entre 1998 et 2008", la DREAL, chargée de conduire l'Observatoire, pointe une baisse constante de fret sur la même période.


RFF peine encore à dévoiler ce chiffre pour l'année 2009, qui, selon la même DREAL, serait estimé à 1,65 millions de tonnes, soit une nouvelle baisse de 35% par rapport à la baisse antérieure (et officialisée par RFF) de 50%.


Dans ce contexte où "RFF n'en finit pas de se marcher sur les pieds", la 1ère mission de l'Observatoire sera de mettre au clair ces données essentielles.


Les prévisions de croissance du PIB de la France et de l'Espagne, censées légitimer "un projet performant", ont de quoi faire rougir un élève de Seconde, avec des estimations "réactualisées" par RFF (au vu de la crise) de 1,46% par an jusqu'en 2025, et de 2,5% pour l'Espagne.


Comparaison a ainsi été faite avec les chiffres de l'OCDE qui les estime respectivements à 0,6% et 0,7%.


Face au constat permanent d'hypothèses sur-évaluées, face aux attaques permanentes que subit le fret de la part même de la SNCF (suppression de la moitié des sillons fret existants pendant 3 ans à partir du 11 décembre, a expliqué Victor Pachon), un renfort s'est constitué "parce que nous ne sommes pas éternels", a souligné le porte-parole du CADE.


Ainsi, vendredi 9 décembre à 20h salle Haitz Ondoan à Mouguerre, sera présenté lors d'une réunion publique d'informations la création d'un réseau de jeunes du Pays Basque venus "prendre ses responsabilités" vis à vis du projet.


Présent en conférence de presse, son représentant Richard Lapègue a souligné combien la LGV allait impacter l'avenir de ceux qui vivront au Pays Basque.


"Nous lançons un appel aujourd'hui pour constituer le plus grand réseau de jeunes déterminés à se rebeller contre ce projet", a-t-il indiqué.


Vendredi à Mouguerre, ce nouveau mouvement (qui n'a pas encore de nom) viendra donc enrichir les rangs d'opposants parmi lesquels sont toujours présents des agriculteurs, des élus basques et des représentants des Landes et d'autres régions de France (et d'Europe), arc-boutés sur un seul mot d'ordre "Halte aux Grands Projets Inutiles".


Source :http://www.eitb.com/fr/infos/societe/detail/790211/lgv--cade-rejoint-jeunesse-basque-face-lintox-durable/

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires