Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 08:25

 

 

portada-dv-290414--253x260.jpg

 

 

  

Publié le 28.04.2014, 18h29


Le président PS de la Région Aquitaine, Alain Rousset, et son homologue de la communauté autonome du Pays basque, Iñigo Urkullu, ont réaffirmé lundi leur attachement à la liaison France-Espagne dans le cadre du projet de ligne à grande vitesse (LGV) Sud Europe Atlantique, la jugeant "stratégique". "L'axe atlantique est un axe prioritaire", a insisté Iñigo Urkullu, président du gouvernement basque, qui a pris, lors d'une cérémonie à Bordeaux la présidence de l'eurorégion, assurée depuis sa création en 2011 par M. Rousset. "Il est reconnu comme l'un des neufs axes prioritaires dans le réseau européen des transports", a insisté M. Urkullu lors d'un point presse. "L'eurorégion Euskadi-Aquitaine (...) doit avoir une porte de sortie vers le nord de l'Europe comme vers le sud" du continent, a-t-il encore estimé. "Nous considérons ce projet de ligne à grande vitesse comme un projet stratégique dans le transport des personnes et des marchandises", a-t-il ajouté.


Les travaux pour les tronçons Bordeaux-Dax (Landes) et Bordeaux-Toulouse ont été confirmés en octobre par le ministre des Transports de l'époque, Frédéric Cuvillier. La livraison du tronçon Bordeaux-Dax est prévue "vers 2030-2032", selon une source à la Région.


En revanche, en ce qui concerne la liaison Dax-Hendaye (Pyrénées-Atlantiques), ville-frontière avec l'Espagne, qui permettrait une jonction avec le réseau espagnol, le mode de financement est toujours à l'étude.


Interrogé sur les résistances que rencontre ce projet au Pays basque français, Alain Rousset a réaffirmé son bienfondé, indiquant notamment qu'à terme, la LGV mettrait Bordeaux et la ville espagnole de Saint-Sébastien à 01h40 l'une de l'autre.


La création de l'eurorégion "a permis des avancées assez extraordinaires dans beaucoup de domaines", notamment sur le plan des transports", a-t-il plaidé, évoquant encore, à l'horizon 2017, "une liaison TER directe entre Bordeaux et Saint-Sébastien." "Nous bouleversons les relations entre l'Aquitaine et l'Euskadi. Et peut-être entre la France et l'Espagne", s'est encore félicité M. Rousset.


Créée le 12 décembre 2011, l'eurorégion formée par l'Aquitaine et Euskadi - où vivent 5,5 millions de personnes - a pour vocation notamment de renforcer la coopération transfrontalière et la position des deux régions au sein de l'Union européenne.


Dans l'après-midi les deux hommes ont survolé en hélicoptère un viaduc enjambant la Dordogne, par où passera la ligne ferroviaire à grande vitesse Tours-Bordeaux, qui mettra Bordeaux à 2h05 de Paris en 2017.

 

AFP

 

 

Source : http://www.leparisien.fr/bordeaux-33000/lgv-l-euroregion-aquitaine-euskadi-reaffirme-son-attachement-a-la-connexion-france-espagne-28-04-2014-3801893.php

Partager cet article

Repost0

commentaires