Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 08:17

 

 

Captieux_15169323_460x306.jpg

Le projet de centrale électrique a été présenté aux habitants, mardi soir, à Giscos.

photo s. s.

 

 

 

 

16 décembre 2010 06h00 | Par séverine sannom

   

 

 

Captieux

 

 

La centrale électrique devrait voir le jour dans trente mois. Un appel pour un second projet, en cogénération bois, a été lancé mardi soir, lors d'une réunion publique.

 

 

 

Mardi soir, le parking de la salle des fêtes de Giscos était bondé. À l'intérieur, Xavier Embroise, président du groupe Comax France, présentait son projet de centrale électrique, qui devrait s'installer dans la zone d'activités de Captieux. Les 50 personnes venues assister à cette première réunion publique étaient particulièrement attentives.


« Je vois que beaucoup d'entre vous prennent des notes, a remarqué Xavier Embroise. Si vous le souhaitez, je pourrai vous transmettre les diapositives par mail », a-t-il proposé, en plein milieu de son exposé. Dans l'assemblée, 15 des 16 maires de la Communauté de communes (CdC) de Grignols-Captieux étaient aussi présents.


Comax en bonne santé

Pendant trente minutes, le PDG de Comax, armé de chiffres (lire en encadré), s'est attelé à montrer que son entreprise est en bonne santé financière. « Malgré la crise, nous maintenons notre activité, comme le montrent les 11 projets que nous avons mis en place l'année dernière », a affirmé celui qui s'est dit « enfant du pays ».


Le premier chiffre est donné : le projet de centrale électrique d'une capacité de 50 mégawatts aboutira dans trente mois, après plusieurs temps. Le top départ du projet sera lancé en juin 2011 « le temps que RFF (Réseau ferré de France, NDLR), avec qui nous avons signé une lettre d'intention, arrête ses contraintes, notamment techniques ». L'installation fonctionnerait avec deux turbines. Dix-huit mois seront consacrés à l'obtention des diverses autorisations et du terrain. Une étude d'impact sera commanditée. La centrale devrait s'étendre sur 2 000 mètres carrés, s'élever sur 8 mètres et être construite en huit mois.


Appel à projet

« D'ici 2020, la centrale servira à l'alimentation de la LGV », a poursuivi le PDG. 36 postes seront créés. Idéalement, les salariés résideront dans un rayon de 20 kilomètres pour pouvoir intervenir en cas de besoin. Concernant l'unité de cogénération, Xavier Embroise a lancé un appel : « Nous sommes prêts à accompagner les entrepreneurs qui voudraient lier la production d'électricité à l'industrie du bois ».


Une trentaine de questions ont été posées par les habitants de la CdC qui n'ont pas montré de réticence particulière quant à la mise en place de la centrale. En conclusion, Xavier Embroise s'est dit « disponible pour répondre à toutes les questions durant toute l'élaboration du projet ».


 

Source : http://www.sudouest.fr/2010/12/16/le-projet-de-centrale-explique-a-la-population-268619-731.php

 

Partager cet article

Repost0

commentaires