Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 08:07


 12517454.jpg

Les « paniers » ne sont pas en osier, mais emballés et scellés. (Photo E. F.)

 

Vendredi 19 Mars 2010

 

CIBOURE. Depuis hier, les pêcheurs proposent la livraison de paniers de poisson. Un nouvelle avancée dans la vente directe

 

 

A Mourenx, Salies-de-Béarn ou Saint-Palais, on a mangé hier, sans se déplacer, du poisson frais venu directement de Ciboure. Derrière cette nouveauté, aucune diablerie d'Internet et du commerce en ligne. La ligne reste bien celle des pêcheurs du port de Ciboure. En effet, sous la bannière de la coopérative maritime Logicoop, les navires proposent désormais le fruit de leur sortie de la nuit, ou de la veille, sous la forme de « panier des produits de la mer », livré tout près de chez soi.

 

Hier, lors de sa tournée inaugurale, Logicoop a honoré 93 commandes. « Près de 200 kg de poisson », annonce Mathilde Ubera, directrice de la coopérative. « Nous avons recueilli les demande en 15 jours seulement, et j'ai dû en refuser une dizaine. »

 

Moyennant 20 euros, le consommateur reçoit un emballage scellé contenant au moins 2 kg de poisson, voire plus en fonction de l'espèce pêchée. Fraîcheur et traçabilité garanties, avec une étiquette indiquant le jour de pêche et le nom du bateau.

 

Suite de la vente à la table

« Le but est de valoriser des espèces de poissons moins demandées à la criée ou en poissonnerie, mais ayant des qualités gustatives comparables aux poissons dits nobles : maquereau, sardine, chinchard, mais aussi dorade », expose la directrice. Dans les paniers, les clients ont notamment trouvé hier du merlu de ligne. Mais le principe, directement inspiré de ce qui se pratique dans l'agriculture avec les Associations pour le maintien d'une agriculture paysanne (Amap), a d'abord une visée économique.

 

La flotille de Ciboure souffre, et Logicoop aussi. Prestataire de services des pêcheurs depuis 50 ans environ, cette société anonyme vit notamment d'une cotisation sur chaque vente à la criée, contre l'utilisation des équipements de manutention et de stockage. « La commercialisation est une première pour nous, mais depuis 2007, les pêcheurs ont constaté une nette chute des prix à la criée », déplore Dominique Dirassa, président de la coopérative.

 

Les paniers sont la suite d'une action engagée par Logicoop en février 2009, et qui a beaucoup fait parler d'elle : la vente à la table, en direct de la pêche, tous les matins, sous un chapiteau, à Saint-Jean-de-Luz. « Nous ne sommes pas installés définitivement, car un peu hors règlement portuaire », reconnaissent les deux responsables, avant d'avancer leurs arguments. Une vente complémentaire des poissonneries, car le poisson est vendu non préparé, 30 tonnes de poisson commercialisées en un an (pour un chiffre d'affaires de 255 000 euros), et « une dizaine de bateaux qui en vivent ».

 

Pour commander un panier, s'adresser à la Coopérative maritime Logicoop, BP 315 - 12, quai Pascal-Elissat 64 500 Ciboure. Tél. 05 59 47 08 73. Mail : logicoop@wanadoo.fr

Auteur : Emmanuelle fère
saintjeandeluz@sudouest.fr

 

 

Source : http://www.sudouest.com/pays-basque/actualite/article/900553/mil/5836995.html

Partager cet article

Repost0

commentaires