Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 12:59

 

 

logo_cade.jpg

 

 

 

 

Par 32 pour, 3 contre et 2 abstentions (non vote : 15), le Conseil général des PA vote 79 millions en faveur de la LGV Tours-Bordeaux.

 

Hors de ses compétences territoriales, en soutien au privé Vinci, la majorité PS du Conseil général a voté sans avoir tous les documents en main, notamment la convention de concession. Ce vote est donc un chèque en blanc tant il sera difficile de ne pas voter la suite (Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Espagne). Une partie de la droite s’est jointe au PS.

 

Et pourtant ils ne pouvaient ignorer que la région Poitou-Charentes de Ségolène Royal n’a pas voté, qu’Emmanuelli lui-même soupçonne RFF de se constituer uns cagnotte de 1,2 milliards sur le dos des collectivités publiques

 

Non seulement les conseillers généraux PS n’avaient pas toutes les pièces en main mais en plus ils ignorent totalement à quelle sauce ils seront mangés. Y aura-t-il une desserte Béarn ? Peut être. Combien de TGV s’arrêteront à Bayonne, à Biarritz, à St Jean de Luz, à Hendaye ? On ne sait pas répondre à la question mais on vote les yeux fermés… avec l’argent des contribuables.

 

Mieux, après avoir doctement expliqué que la LGV est destinée à concurrencer la route on demande en contre partie du vote aveugle, des crédits pour la liaison routière Pau-Oloron. Quelle cohérence !

 

Certains d’entre eux ont eu le culot de s’exhiber dans les manifs antiLGV (Ecenarro) et de voter le contraire à Pau. D’autres nous ont écrit pour nous assurer qu’avec « conviction » ils défendraient l’idée de l’utilisation des voies existantes pour aujourd’hui, « avec conviction » voter le contraire.

 

Pour les associations opposées à la LGV, le vote de crédits pour la Tours-Bordeaux imminent depuis deux ans, n’est pas terminé, l’opposition au projet démentiel de LGV inutile et coûteuse continue.

 

 

Et ils savent bien, ceux qui aujourd’hui nous trahissent, que nous n’avons pas la mémoire courte.

Partager cet article

Repost 0

commentaires