Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 janvier 2015 2 20 /01 /janvier /2015 18:30

 

 

colonnes.jpg

Les colonnes d'apport volontaire seront accessibles uniquement à l'aide d'un badge individuel.

 

A partir du 1er juillet 2015, fini la collecte des déchets dans des bacs de regroupement. Un système mixte verra le jour dans les 36 communes de la Soule : du porte à porte et des colonnes d'apport volontaire.

 

Charlotte DALMONT|19/01/2015|

 

Les bacs de regroupement des déchets, c'est fini. A partir du 1er juillet prochain, le système de collecte des déchets en Soule sera complètement revu. Une partie des habitants possédera des bacs individuels (un pour les ordures ménagères et un pour le tri sélectif) qui seront collectés en porte à porte.


Huit communes disposeront de ce système : Mauléon, Chéraute, Garindein, Viodos-Abense, Espès-Undurein, Charitte-de-Bas, Lichos et Tardets. Les bacs auront une capacité de 120 litres (1 à 4 personnes) à 240 litres (plus de 4 personnes). Les professionnels disposeront de bacs atteignant une capacité de 660 à 770 litres.


Les autres communes seront équipées de colonnes d'apport volontaire (pour les ordures ménagères et le tri sélectif). Autrement dit, les habitants devront se déplacer pour déposer leurs déchets. Mais quelle différence avec les bacs de regroupement ? "Les colonnes d'apport volontaire seront accessibles uniquement à l'aide d'un badge individuel équipé d'une puce", explique Michel Iratçabal, technicien au service des déchets de la communauté de communes de Soule.


Ce système vise à diminuer la présence de déchets indésirables, comme les micro-ondes par exemple, que l'on pouvait retrouver dans les bacs de regroupement actuellement utilisés. Les colonnes n'accepteront que les sacs poubelles de 30 à 100 litres. D'autre part, les colonnes ont une plus grande capacité de collecte. 5 000 litres contre 700 pour les bacs de regroupement. Environ 100 points de collecte seront répartis dans toute la province.


Des tarifs en fonction des déchets produits 

A long terme, d'ici 2016, l'objectif est de pouvoir proposer une nouvelle tarification aux habitants. Les tarifs seraient calculés en fonction du volume de déchets produit et non plus par rapport au foncier bâti, comme le souligne Michel Iratçabal : "A l'heure actuelle, une personne seule habitant dans une grande maison paye plus cher qu'un couple avec deux enfants dans une maison plus petite, alors qu'elle produit moins de déchets". Grâce aux badges individuels, la colonne d'apport volontaire enregistrera le volume de déchets produit par habitant.


Les premières colonnes seront installées à partir du mois de mars, et ce jusqu'au mois de juin. Les badges à puce seront eux distribués au domicile des riverains aux mois de mai et de juin, tout comme les bacs individuels. Ainsi, dès le 1er juillet, les systèmes seront opérationnels. Les communes souletines sont les premières à expérimenter ce système de colonne à badge. "En Vallée d'Ossau, ils ont adopté les colonnes d'apport volontaire mais elles ne sont pas équipées d'un système de contrôle", conclut Michel Iratçabal.


 

Source : http://mediabask.naiz.eus/fr/info_mbsk/20150119/la-soule-passe-a-un-nouveau-mode-de-collecte-des-dechets

 

Partager cet article

Repost0

commentaires