Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 13:07

 

 

recuperation-eau.JPG

 

 

On installe plus d'un récupérateur d'eau de pluie toutes les 5 minutes, soit 275 récupérateurs par jour en France. Autrement dit, le marché des récupérateurs d'eau de pluie dépasse 100 000 unités par an et devrait atteindre le double selon le syndicat Acteurs de la récupération d'eau pluviale.


Depuis le 1er janvier 25 320 récupérateurs d’eau de pluie ont été installés

 

 Combien de récupérateurs d'eau de pluie en France

 Un récupérateur d'eau de pluie est installé toutes les 5,3 minutes en France, soit un marché de 100 000 unités pour les récupérateurs installés (différents des récupérateurs mobiles de jardin)

 Le sentiment de devoir économiser et récupérer l’eau progresse et se concrétise chaque année un peu plus, notamment par l’achat de récupérateurs d’eau pour les jardins.

 Avec la hausse permanente du prix du m3 d’eau (la hausse du prix de l'eau a été de +38% entre 1995 et 2005), le système de récupération d’eau de pluie est une solution économique, fiable et rapidement amortissable.

 La sécheresse présente dès le début du printemps 2011 a déclenché des achats nombreux : chez consoGlobe, les ventes de récupérateurs ont été multipliées par 6 entre 2010 et 2011.

  Encadrée par un arrêté d'août 2008, détaillée dans une norme NF la récupération des eaux de pluie est un marché en phase de décollage. Le potentiel est énorme : tant sur ne le marché des maisons neuves que de l'ancien, du collectif ou encore de  l'agriculture. Le marché encore fragile de la récupération des eaux de pluie a enregistré un ralentissement mi 2009 avec des baisses de 30 à 35%.

 L’été 2010 a marqué le redémarrage : « Rien que sur les 4 à 500 000 permis de construire par an et avec les constructions BBC qui impliquent la récupération des eaux de pluie, on peut tabler sur 20% du marché, soit quelque 100 000 installations par an, et en rythme de croisière sans aléas économiques sur 200 000 réalisations », (Valéry Jimonet, président du SNAREP, Syndicat National des Acteurs de la récupération d'eau pluviale).

 Le Snarep aimerait que devienne obligatoire l'installation sur les permis de construire, ce qui entraînerait une baisse des prix des récupérateurs. Actuellement, une installation coûte entre 3 000 et 6 5000 € avec un retour sur investissement entre 4 et 15 ans (selon le prix de l'eau potable).


Que dit la réglementation sur les récupérateurs d'eau de pluie ?

Selon l’arrêté du 21 août 2008, sont déclarées récupérables uniquement les eaux issues de toitures non accessibles. Par ailleurs, l’eau récupérée est librement utilisable pour des usages extérieurs.

En revanche, à l’intérieur de l’habitation, l’eau récupérée ne peut être utilisée que pour alimenter les WC ou pour laver les sols… L’arrêté stipule néanmoins, qu’à titre expérimental, l’eau de pluie récupérée peut servir au lavage du linge. Sous réserve qu’elle soit préalablement filtrée par un dispositif devant être déclaré auprès du ministère de la santé.


 En savoir plus sur les récupérateurs dans l'Encyclo écolo : la récupération d’eau de pluie


Litres de ressources en eau (pluies efficaces) en France


Peut-on bénéficier du crédit d’impôt pour la récupération d’eau de pluie ? http://www.consoglobe.com/beneficier-credit-impot-recuperation-eau-pluie-2072-cg

 


 

Source : http://www.planetoscope.com/consommation-eau/1331-installations-de-recuperateurs-d-eau-de-pluie.html

Partager cet article

Repost0

commentaires