Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 07:03

 

 

region-24-10-11.jpg

 

Une délégation des associations opposées aux projets de LGV est intervenue lundi 24 octobre 2011 lors de la plénière du Conseil Régional d'Aquitaine consacrée aux orientations budgétaires et en plein  discours d'ouverture d'Alain Rousset.

 

 

Communiqué de presse 

 

Les associations d'Aquitaine opposées aux grands projets inutiles sont venues lundi en délégation à l’hôtel de région, rappeler aux élus présents à l’occasion de la discussion sur les orientations budgétaires que, dans le contexte économique actuel, la priorité doit être donnée aux Aquitains et que l’argent des contribuables ne doit pas être dilapidé en finançant des grands chantiers de LGV, ruineux, dévastateurs et inutiles et qui sont hors du champ de compétences de la Région. 


Contrairement à ce que se plaît à croire Alain Rousset, le résultat des dernières élections régionales ne saurait en aucun cas être interprété comme une approbation de ses projets de LGV. 


Les Aquitains ne cessent d'exprimer un "non" massif et sans ambiguïté à ces projets chaque fois que l'occasion leur en ait donné: débats publics, référendums, manifestations, consultations organisées par RFF ...


L'argent public doit être utilisé à bon escient pour satisfaire les besoins réels de la population par des véritables projets d’intérêt général. 


Et notamment pour entretenir et moderniser les lignes existantes et pour développer le transport en commun de proximité. Comme le souligne la SNCF, sur 10 voyageurs, 9 utilisent au quotidien des trains qui ne sont pas des TGV. Or le développement extrêmement coûteux des LGV se fait au détriment de l'entretien du réseau existant dont les usagers, de plus en plus nombreux, se sentent délaissés.


Nous poursuivrons nos actions contre ce projet car toutes les études indépendantes nous donnent raison en s'appuyant sur des arguments techniques irréfutables et nous sommes convaincus qu'elles permettront d'alimenter le débat sur les modes de transports dont nous avons besoin pour une Aquitaine plus respectueuse de l'humain et de la vie sous toutes ses formes.


Coordination Vigilance LGV 

Mardi 25 octobre 2011 


Partager cet article

Repost0

commentaires