Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juillet 2014 4 10 /07 /juillet /2014 07:44

 

 

LGV-1-630x0.jpg

«Grands Projets inutiles» dénoncés par les anti LGV comme ici il y quelques mois. (photo le républicain: archives)

 

La Coordination Vigilance LGV attire l'attention sur ce qu'elle nomme "les projets inutiles". Dans son viseur: la ligne à grande vitesse Bordeaux-Espagne.

 

Dernière mise à jour : 09/07/2014 à 16:10

 

 

 Les lignes LGV programmées dans le Sud-Ouest sont désormais qualifiées par les associations de défense de l’envionnement de «Grand Projet Inutile» Imposé au même titre que l’aéroport Notre Dame des Landes.

 

 

Hasard du calendrier, ce lundi 30 juin, Coordination Vigilance LGV accueillait sur les berges du Ciron les militants du Pays basque et des Pyrénées pour dénoncer à nouveau le projet de Ligne à Grande Vitesse alors que le Préfet de la Gironde recevait les élus concernés par les tracés.

 

En effet, l’enquête publique démarrera en octobre 2014 et la mise en conformité des documents d’urbanisme est demandée par RFF – Réseau Férré de France – aux municipalités.

 

Le tronçon commun des lignes LGV se divise au sud de Beaulac vers Bayonne et vers Toulouse, avec un barreau de raccordement, Dax-Toulouse qui forme le troisième côté du triangle.

 

Il s’agissait donc de rappeler l’impact destructeur massif – selon les opposants – des travaux au coeur du bassin Ciron- Barthos déjà fragilisé par l’A65.

 

Plus de 100 hectares seront artificialisés sur la commune et 41 millions de m3 de remblais seront nécessaires, essentiellement acheminés par la route. Sont prévues 2.360 rotations de camions par jour. Des chiffres qui donnent le ton du débat.

 

Denise Coussou et Jacques Lacampagne insistent auprès de la quarantaine de sympathisants présents sur l’importance de cette nouvelle échéance. «Le débat est certes tronqué, le projet déjà ficelé mais le commissaire-enquêteur consigne tous les avis négatifs et plus ils sont nombreux, moins RFF peut nier l’absence de consensus de la population».

 

Sophie Marquette Bernos-Beaulac, 33


 

Source : http://www.lerepublicain.net/lgv-le-sud-gironde-dans-le-triangle-infernal_19373/ 

Partager cet article

Repost0

commentaires