Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 17:54

 

Affiche-Manif-.png

 

 

Bayonne, le 6 décembre 10

 

Communiqué de presse 10-018 

 

DLR soutient la manifestation du 11 décembre 10

contre les nouvelles voies LGV.

 

La Fédération DLR des Pyrénées-Atlantiques soutient les élu(e)s des trois Communautés de communes, le CADE et les associations dans leur lutte contre les nouvelles voies LGV au Pays Basque.

 

Les sept raisons de l’opposition de DLR aux nouvelles voies LGV sont:

 

L’alternative de la modernisation des voies actuelles,

Le coût faramineux des nouvelles infrastructures (1à 2 Md €) alors que notre Pays est considérablement endetté,

La surestimation du trafic fret et voyageurs, la sous-estimation des coûts inhérents aux grandes infrastructures (les prévisions de trafic pour les projets ferroviaires sont supérieures de 37% en moyenne à la demande effective),

Un pari très aléatoire sur l’utilisation du fret ferroviaire par les transporteurs routiers (80% du volume de marchandises transportées le sont sur moins de 150 km),

Un projet englobant le tram-train entre Bayonne et Saint-Sébastien en inadéquation totale avec les besoins des habitants du territoire (95% se déplacent entre le sud des Landes et la frontière espagnole),

Des conséquences néfastes et irréversibles sur l’environnement de la Côte basque actuellement en pleine densification humaine,

Un projet reposant sur une pensée économique ultralibérale à bout de souffle. 

 

DLR dans son programme pour les élections cantonales de mars 2011 se prononce contre le financement par le Département des infrastructures internationales et nationales comme la LGV et propose de réorienter des financements conséquents sur les infrastructures locales. Parmi celles-ci, un véritable plan d’aménagement du territoire et de déplacement urbain sur la Côte basque doit-être mis en œuvre rapidement afin d’éviter la paralysie du territoire. D’ailleurs, la Chambre régionale des comptes a récemment mis à l’index la Communauté d’agglomération pour le retard pris en la matière.         

   

Pascal LESELLIER

 

Candidat DLR sur le canton de Bayonne Nord,

Secrétaire départemental de la Fédération DLR des Pyrénées-Atlantiques.


 

 

11949919681709314950batasuna basque nationalists.svg.med

 

 

Baionan 2010ko abenduaren 3an


Mobilizatzeko deia


 Datorren larunbatean AHT proiektuaren kontrako manifestapena izanen da Baionan CADE k antolaturik.


Horren aitzinean Batasunak zera dio: 

Batasunak gai honekiko eragile politikoen eta ekonomikoen jarrera iluna salatu nahi du. Euskal Herriko biztanleen gehiengoak proiektu hunen kontra agertu arren, eragile politiko eta ekonomikoek beraien interesak soilik defendatzen dituzte.

 

Batasunak Estatu frantsesa eta espainiarren inposaketa salatu nahi du ere. Tokiko erreferendumetan eta mobilizazio desberdinetan proiektu hunen kontra anitzetan agertu da euskal jendartea. Kasu guztietan AHTren kontrako jarrera zabala eta indartsua izan da. Bainan honen aitzinean inposaketarekin erantzun zaie. Are gehiago, Hego Euskal Herrian jadanik lanak hasiak dira.

 

AHTren proiektu hori GELDITU, EZTABAIDATU ETA ERABAKI egin behar da! Euskal Herrian lurralde antolaketaren ereduaren inguruko behar bezalako eztabaida eman behar da. Horretarako egiazko Eztabaida Soziala burutu egin behar da, eta ondoren erabakiak hartzeko eskubidea bermatu behar da, herriari galdetuz.

 

AHTren aurkako manifestapenan parte hartzea deitzen dugu. Txalotzen dugu herri mugimenduak bultzatzen ari den ekimena, berari esker eta soilik berengandik jendarteak informazioa jasotzen duelako.

 


   Batasunako prentsa bulegoa

 

 

Appel à la mobilisation


Samedi prochaine aura lieu une manifestation contre le projet de LGV organisée par le CADE :


Face à cela Batasuna veut exprimer ceci :

Tout d’abord Batasuna veut dénoncer l’attitude des acteurs et des dirigeants politiques et économiques qui agissent en toute opacité. Loin d’écouter le rejet unanime de ce projet des habitants du Pays Basque, ils défendent leur propre intérêt politique et économique.

 

Batasuna tient aussi à dénoncer l’imposition de l’Etat français et espagnol. La société basque s’est prononcée contre ce projet à maintes reprises, par le biais de référendums locaux et par diverses mobilisations.  Face à cela la seule réponse  a été celle de l’imposition et du passage en force. Les travaux en Pays Basque Sud ont même commencé.

 

Nous exigeons l'arrêt immédiat du projet de la nouvelle LGV, l'ouverture d'un vrai débat sur la politique d'organisation du territoire en Euskal Herri, avec une réelle capacité décisionnelle.  

 

Batasuna appele à participer à cette manifestation auprès du mouvement social, car ce n'est que grâce à celui-ci que la population a pu être informé des vrais enjeux de ce projet.  


                                                                            Bureau de presse de Batasuna

 

 

 

Europe écologie les Verts pays basque :

 

APPEL A LA MANIFESTATION DU 11 DECEMBRE CONTRE LES VOIES NOUVELLES LGV


Facéties de l'histoire: le 11 décembre seront supprimées les lignes TGV directes qui reliaient depuis juillet 2009 Cherbourg à Dijon et Le Havre à Strasbourg en passant par l'aéroport de Roissy; faute de passagers assez nombreux la SNCF les considère comme pas assez rentables.


Le modèle TGV est entré en crise, malgré(ou à cause) les augmentations tarifaires, de plus en plus insupportables pour les couches populaires.


Le 11 décembre a été choisi pour être la JOURNEE EUROPEENNE CONTRE LES PROJETS INUTILES.


EUROPE ECOLOGIE LES VERTS appelle donc à participer massivement à la manifestation du 11 décembre à 15h à Bayonne -Lauga, contre le projet de voies nouvelles, inutiles et destructrices, au côut exorbitant, à la charge des générations futures.



Jean Lissar, Porte Parole d'Europe Ecologie- Les Verts /Pays Basque

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires