Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 08:02

 

 

adrexo-cbb99.jpg

 

Le 13 juin 2013,


Adrexo, entreprise de distribution d’imprimés sans adresse (prospectus) vient de sortir un prospectus teinté de vert [1].


Ce n’est pas la première fois que les acteurs du secteur franchissent la ligne rouge. En 2011, l’Observatoire du Hors Média (OHM), groupement de professionnels de la filière des prospectus, avait sorti une campagne publicitaire mensongère sur les bienfaits des prospectus pour l’environnement. Non contents de cette idée, l’imprimé avait été distribué à 13 millions d’exemplaires. A cette époque, le Cniid avait déposé plainte avec l’association France Nature Environnement auprès de l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité (ARPP). Et le Jury de Déontologie Publicitaire avait tranché en faveur des associations (voir notre article).


Dans le cas de cette publicité, Adrexo présente le cycle de vie d’un prospectus montrant que la consommation de papier nécessaire pour les fabriquer serait quasi circulaire. Le message est trompeur : est omis le fait que les prospectus publicitaires non sollicités génèrent chaque année un million de tonnes de déchets dont plus de la moitié sont brûlés dans des incinérateurs ou enfouis en décharge. Hélas seuls 42% des papiers sont recyclés et non la totalité comme le montre le schéma. Ajoutons qu’Ecofolio, éco-organisme en charge de la filière papier, ne sort pas grandi de son soutien à cette campagne...


[1Lire la définition de greenwashing du Dico Déchets du Cniid


 

Source : http://www.cniid.org/Adrexo-carton-rouge-pour-greenwashing,676

 

Partager cet article

Repost0

commentaires