Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 08:08






G.T.

Les associations opposées aux travaux de LGV ont souvent dénoncé l’incompatibilité des projets des deux versants du Pays Basque. L’association Nivelle-Bidassoa a recueilli les données des deux côtés de la Bidasoa et a relevé les contradictions apparentes.

Ces informations émanent de Réseaux ferrés de France (RFF) et de l’étude indépendante demandée par le CADE, concernant le nord. Pour le projet destiné au Pays Basque Sud, les sources sont les documents du Gouvernement de Gasteiz.

“Pour adapter l’Y Basque et le nouveaux réseau Renfe à l’ensemble de l’Europe, la priorité est la mobilité interne au sein de la communauté autonome”, explique Pantxo Teilier. A partir de là, il considère que 65 % du trafic sera consacré aux échanges internes en 2030, soit, 204 trains de voyageurs et 47 trains de marchandise. Donc, le nombre de trains à destination du Pays Basque nord s’élèvera à 22 pour les voyageurs et 87 pour les marchandises. Or, en 2020, RFF en prévoit 160.

D’après l’association Nivelle-Bidassoa, les voies ferrées labourdines actuelles seraient en mesure d’accueillir 264 trains par jour.

Par ailleurs l’association a souligné que les trains utilisés sur le territoire français ne pourraient pas tolérer des pentes de plus de 1 %. En revanche, les trains de l’Y Basque atteignent des pentes de 1,5 % à 1,8 %.

La SNCF a fait le choix du transport par train, alors que l’Etat espagnol a opté pour les camions, selon Nivelle-Bidassoa.

Cette analyse sera transmise aux élus labourdins, cependant, les membres de l’association ont déjà rencontré les élus des trois communautés de communes qui se sont réunies afin de demander des études indépendantes. Ils leur ont demandé de tenir en compte l’analyse précédemment exposée.

 

 

Source : http://www.lejpb.com/paperezkoa/20090710/146585/fr/Nivelle-Bidassoa-releve-les-contradictions-LGV

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires