Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 08:08


L’an dernier, les populations des communes d’Ustaritz et Mouguerre, consultées par des référendums organisés parallèlement aux élections municipales et cantonales, s’étaient prononcées contre le passage de la LGV respectivement à 92 et 91 %.

 

Ce dimanche 7 juin, malgré la énième pleine page de publicité dans le quotidien Sud-Ouest payée par les CCI d’Aquitaine qui pensent que les opinions s’achètent, les populations des trois communes de Lahonce, St Pierre d’Irube et Villefranque se sont prononcées à nouveau, à une écrasante majorité contre le passage de la LGV respectivement à 82,80%, 92,68% et 93,9%.

 

Au-delà des incantations des proLGV, les populations affirment leur opposition à la destruction inutile (9ha par Km de ligne) alors que les voies existantes ont largement la capacité à recevoir un trafic conséquent.

 

Que les grands élus proLGV cessent donc de parler au nom des populations et prennent le temps de les écouter ! Ils prendront alors conscience de l’immense fracture qu’ils sont en train de créer.

 

Pour les associations opposées à la LGV et le Collectif des Associations de Défense de l’Environnement (CADE), la lutte continue, légitimée par l’expression des populations concernées. Elles remercient tous ceux qui ont œuvré à un tel succès et appellent à venir les renforcer encore.

 

Le 13 juin, elles organisent les assises des transports à 14h à Ustaritz (avec la fête à 19h) et elles attendent les conclusions de la nouvelle étude sur les voies existantes confiée à un bureau d’étude  indépendant tout en se structurant davantage pour les prochaines batailles.

Partager cet article

Repost 0

commentaires