Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juillet 2020 5 03 /07 /juillet /2020 10:35

 

 

 

La baignade en rivières devient interdite sur les sites qui ne sont pas contrôlés. Les arrêtés municipaux se multiplient en ce début d’été. Une mesure de prévention qui permettrait de protéger la santé des baigneurs mais aussi la responsabilité des maires. 
 Publié le 25/06/2020 à 16h30 • Mis à jour le 25/06/2020 à 19h03

Réserve naturelle du Gardon • © reseau-cen.org  Gard

Réserve naturelle du Gardon • © reseau-cen.org Gard

Toutes les communes riveraines des Gardons ont reçu le même courrier de la préfecture. Sur recommandation de la Direction Générale de la Santé (DGS), elle demande aux maires de prendre un arrêté interdisant de manière préventive la baignade hors des 73 sites contrôlés par l’Agence Régionale de Santé (ARS). 

 

A Saint-Jean-du-Gard, le maire Michel Ruas n’a pas hésité 

« On n’a pas le choix, la préfecture impose de le faire. C’est pour inviter les gens à être de plus en plus prudents par rapport à leur santé ».

Michel Ruas, maire de Saint-Jean-du-Gard

Sur la commune trois sites sont contrôlés tous les 15 jours. La qualité des eaux varie d’un lieu à l’autre (« bon » sur le site Mas de la Cam, « excellent » à la Corniche ou La Falguière) et restent autorisés, eux, à la baignade. Vous pouvez ainsi contrôler la qualité des eaux près de chez vous.

 

Sur le site du Pont du Gard, l'eau est d'excellente qualité selon l'ARS.

Le pont du Gard accueille des milliers de touristes chaque année. • © O. Boisson / FTV

Le pont du Gard accueille des milliers de touristes chaque année. • © O. Boisson / FTV

Pourquoi ces interdictions entre 2 sites contrôlés ? 

Il s’agirait de mesures post-crise sanitaire du Covid-19. 

Des fosses septiques qui fonctionnent mal, un épandage trop près de la rivière ou plus fréquemment des débordements des déversoirs d’orage peuvent en effet conduire à la présence de bactéries ou de virus dans les eaux. « Du génome de SARS-CoV-2 est détecté à des concentrations significatives dans des selles de personnes infectées » rappelle le Haut conseil de la santé publique. Cependant « en l'état des connaissances, aucune infection ayant pour origine une exposition à des eaux contaminées ou à des matières fécales n'a été déclarée pour le SARS-CoV-2 ».

Le doute n’étant pas formellement levé, c’est donc par précaution que ces interdictions ont été posées.

 

5 sites interdits malgré une bonne qualité des eaux

Sur les communes de Mialet, Cardet, Marsillargues-Attuech, Corbes, 5 sites restent interdits à la baignade malgré de bonnes analyses effectuées par l’Agence Régionale de Santé entre le 15 et 18 juin. Les analyses font un état des lieux ponctuellement, mais n’identifient pas la source de la pollution ou des risques de pollution. 
 "Les diagnostics et programmes d’actions pour préserver la qualité des eaux, mise en place de nouveaux équipements ou travaux de réhabilitation, sont à la charge de la commune. S’ils ne sont pas effectués, alors le site reste interdit ».

Isabelle Lorandi, responsable de l’unité eaux de consommation et eaux de loisirs pour l’ARS Occitanie - Département Gard


 

Sous le Pont des Abarines, le Gardon de Mialet est un site actuellement interdit à la baignade.

Sous le Pont des Abarines, le Gardon du Mialet offre un lieu de baignade unique, sur fond de carte postale. • © F3 LR

Sous le Pont des Abarines, le Gardon du Mialet offre un lieu de baignade unique, sur fond de carte postale. • © F3 LR

Les analyses font  un état des lieux, mais n’identifient pas la source de la pollution ou des risques de pollution. Diagnostics et programmes d’actions pour préserver la qualité des eaux (mise en place de nouveaux équipements, travaux de réhabilitation…) sont à la charge de la commune.  S’ils ne sont pas effectués, alors le site reste interdit. 

La cascade de la Vis à Saint-Laurent-Le-Minier dans le Gard. • © Alex Baillaud Maxppp

La cascade de la Vis à Saint-Laurent-Le-Minier dans le Gard. • © Alex Baillaud Maxppp

Exception 

Les propriétaires privés en bord de rivière peuvent se baigner chez eux, mais les personnes extérieures n’en ont pas le droit. 

 

 

 

Source : https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/gard/coronavirus-pas-analyse-eau-pas-baignade-gard-1846294.html

Partager cet article

Repost0

commentaires