Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 novembre 2018 2 27 /11 /novembre /2018 16:30

 

 

 

Des centaines d’oiseaux morts lors d’une expérimentation de la téléphonie mobile 5G

Publié par wikistrike.com sur 8 Novembre 2018, 14:36pm

 

Les Dangers de la 5G dans les éclairages publics !

 

vendredi 25 mai 2018

Avertissement sur les Dangers de la 5G camouflée dans les éclairages publics, qui provoque insomnies, saignements de nez et morts de nouveau-nés !

 

La 5G : On ne vous dit pas tout !! (01)

En Angleterre, un homme courageux parle d'une soudaine augmentation des problèmes de santé qui, selon lui, sont liés aux réverbères à Led émettant des fréquences 5G. À Gateshead, une ville du nord de l'Angleterre, les citoyens rapportent toute une série d'effets secondaires inquiétants, y compris l'insomnie, les saignements de nez et même la mort de nourrissons - et Mark Steele lance l'alarme !  Steele, 58 ans, vit à Gateshead et est membre de l'IEEE, une organisation qui se décrit comme "la plus grande organisation professionnelle technique au monde dédiée à l'avancement de la technologie au profit de l'humanité". Il fait de son mieux pour sensibiliser les gens à la menace que représentent les nouveaux réverbères à Led installés en 2016. 


Selon Steele, des personnes souffrent de saignements de nez, d'insomnie et d'autres problèmes neurologiques depuis que ces éclairages ont été installés.  Mais l'horreur ne s'arrête pas là: des femmes ont perdu leurs bébés depuis. Dans son propre cercle d'amis, Steele explique que trois femmes ont perdu leurs bébés - dont l'un est né avec des défauts graves et a survécu quelques heures après la naissance.


"Nous voyons des bébés mourir dans l'utérus car ces émetteurs sont situés à l'extérieur des fenêtres des chambres des habitants.  Il s'agit d'une crise humanitaire". 

La 5G : On ne vous dit pas tout !! (01)

Les dangers des ondes électro-magnétiques augmentent !

Bien que la science sur les ondes électromagnétiques soit encore loin d'être établie (FAUX : des milliers d'études, même antérieures à 1970 existent ! Ciel voilé), de nombreux chercheurs pensent qu'elle a effectivement le potentiel de causer des dommages. Des ondes électromagnétiques sont émises par les téléphones portables et d'autres appareils - y compris les réverbères à LED, selon le professeur Ulrich Warnke, de l'Université de la Sarre. Warnke estime que les ondes électromagnétiques "perturbent le système de monoxyde d'azote du corps, qui maintient les cellules en bonne santé et contrôle l'expression des gènes", mais il n'est pas le seul.  Plusieurs agences de santé ont sonné l'alarme sur les dangers potentiels de ce type d'ondes - mais peu écoutent.


En 2011, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a averti que les ondes électromagnétiques étaient "peut-être cancérogènes pour l'homme" et, en particulier, posaient un risque de gliome - un type particulier de cancer du cerveau. À la fin de 2017, le ministère de la Santé publique de la Californie (CDPH) a émis un avertissement similaire concernant les téléphones cellulaires et leur lien potentiel avec le cancer du cerveau. 


L'Académie européenne de médecine environnementale a également déclaré que les ondes électromagnétiques sont liées au cancer et à d'autres affections comme l'insomnie. 

La 5G : On ne vous dit pas tout !! (01)

Les preuves contre les ondes électromagnétiques s'accumulent - et pourtant, les responsables de la ville refusent de reconnaître que les habitants sont en danger. 


Les fonctionnaires de Gateshead nient tous les risques pour la santé. Comme d'habitude, les responsables se livrent déjà à un contrôle complet des informations catastrophiques qui dénoncent publiquement tous les risques pour la santé liés à ces éclairages. 


Dans un post sur Facebook, le Conseil Municipal de Gateshead a déclaré que ' "certains individus" effraient les populations locales avec de "fausses histoires" sur la menace des ondes électromagnétiques'. Comme habituellement, les vérités inconfortables sont étiquetées comme "fausses nouvelles" par le gouvernement. 
Les fonctionnaires de Gateshead continuent leur propagande en déclarant qu'il n'existe "aucune base scientifique ou preuve crédible" pour prétendre que ces éclairages provoquent des problèmes de santé dans toute la ville. Le gouvernement a également affirmé que les lampadaires LED ne fonctionnent pas sur un réseau 5G. 
Mais comme l'a expliqué M. Steele, "L''émetteur fonctionne à 868 - 870 MHz. C'est un spectre spécifique du 5G !" Steele estime que les fonctionnaires de Gateshead ont mis en danger toute la ville en lançant secrètement un test de technologie 5G dans la région. Que cela soit vrai ou non n'est pas confirmé, mais les risques posés par les ondes électromagnétiques demeurent. 


Tandis que les fonctionnaires de la ville font de leur mieux pour étouffer toute 'inquiétude, des résidents comme M. Steele continueront, espérons-le, à sonner l'alarme alors que les choses tournent mal.  Le déploiement des réseaux 5G et d'autres appareils produisant des ondes électromagnétiques suscite de nombreuses inquiétudes. 


Commentaire de Ciel voilé : depuis 4 mois, Mark "Anthony" publie des vidéos sur YouTube montrant des mesures d'ondes électromagnétiques, notamment dans les chambres et près des habitations.  Les oiseaux meurent, des nouveau-nés aussi. 

 

Bien sûr, les sous-titres de la vidéo de son audience publique au Conseil Municipal sont en espagnol logiquement, GOOGLE veille !
 

© iStock

© iStock

La 5G devrait bientôt arriver à Bruxelles. Ondes.brussels s'inquiète de la pollution électromagnétique que cette nouvelle technologie pourrait causer. Ce collectif de citoyens bruxellois a remis au Parlement, au Gouvernement et aux bourgmestres bruxellois un rapport intitulé “5G : des Risques inconsidérés pour la Santé et l'Environnement”.

 

Que sait-on véritablement des risques que l'on encourt en appliquant la 5G dans Bruxelles? Quels seront les impacts sur la santé des Bruxelloises et des Bruxellois si un flux de données intense circule entre les différentes antennes-relais disposées un peu partout dans la capitale? Pour le collectif ondes.brussels, c'est clair: "cette nouvelle technologie (...) est susceptible de causer de graves dommages à la santé et à l'environnement."

 

Pour que la 5G fonctionne dans Bruxelles, la Ministre bruxelloise de l'environnement Céline Frémaut (cdH) a récemment fait augmenter le seuil minimal du champ électrique artificiel. En accord avec l'IBPT, il a été décidé que la norme d'émission serait de 14,5 volts par mètre. C'est 20 fois plus strict que ce que préconise l’Organisation mondiale de la santé (OMS) mais certains préfèrent voir le problème dans l'autre sens. Ce sera "une pollution électromagnétique 6 fois supérieure à celle que nous subissons aujourd'hui (6 V/m)", écrit Inter-Environnement Bruxelles (IEB).

 

Pétition radicale

Ondes.brussels est un collectif de citoyens soutenu par des associations et des comités de quartiers bruxellois, parmi lesquels Inter-Environnement Bruxelles. Sa demande concernant la 5G est plutôt radicale. Il réclame que le déploiement du réseau sans fil 5G soit carrément arrêté et que des mesures soient prises contre l’exposition électromagnétique de la population.

 

Le collectif a, pour cela, envoyé un rapport aux Parlement, Gouvernement et bourgmestres bruxellois. Il a également lancé une pétition, estimant que "tôt ou tard, le coût des dégradations occasionnées se payera au prix fort". Il est d'ailleurs rejoint sur ce point par l'association TeslaBel qui estime que la 5G pourrait gâcher "des années de qualité de vie".

 

Pourquoi la 5G?

La 5G, ce n'est pas uniquement une connexion internet ultra-rapide qui te permettra de télécharger des films en un quart de seconde. C'est surtout un flux intense qui devrait permettre aux voitures autonomes de circuler dans la capitale ou faire en sorte que tous les objets connectés qui se démultiplient dans la ville soit opérants. On parle ici de caméras intelligentes, de systèmes pour lutter contre les embouteillages, de gestion de l'éclairage public ou encore de capteurs anti-incendies. L'internet des objets, ce sont également des capteurs pour surveiller le réseau de distribution d'énergie, les mouvements de véhicules de livraison et l’état de stocks. Cela permet d'indiquer quand une poubelle doit être vidée ou un panneau remplacé.

On est donc face à une kyrielle d'accessoires connectés qui transforment Bruxelles en une sorte d'organisme intelligent qui s'auto-surveille sans avoir besoin de la main humaine. Pour certains, que Bruxelles devienne une smart-city est une énorme avancée. Pour d'autres, cela représente un grave danger.

 

 

Source : http://fr.newsmonkey.be/article/26558?fbclid=IwAR3oRyV5cQHWtrL2IbIN5SEnfBtXaTnWGyrxoCkv8hFBzBeFxyqsjJkU-ok

 

 

5G : le parlement du Michigan a été prévenu de ses dangers

 

dimanche 11 novembre 2018

Nous retransmettons ce témoignage d'une spécialiste, merci à nos amis du collectif de Montpellier qui nous l'a envoyé.

Cette vidéo a été sous-titrée en français, cliquer sur l'icône en bas à droite, la plus à gauche, si le sous-titre ne démarre pas automatiquement.

 

Vous pouvez diffuser comme bon vous semble ce témoignage ainsi que la pétition pour l'arrêt immédiat de toute expérimentation 5G :

 

https://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/5g-exigeons-arret-immediat-toute-experimentation/46193

 

Bien cordialement.

 

Le Collectif Stop Linky-5G Montpellier

 

 

 

 

Pour rappel :

http://ace.hendaye.over-blog.fr/2018/09/appel-de-scientifiques-pour-un-moratoire-sur-la-5g.html

 

http://ace.hendaye.over-blog.fr/2018/10/5g-protestations-aux-etats-unis.html

 

http://ace.hendaye.over-blog.fr/2018/09/un-specialiste-des-telecoms-parle-de-la-5g.html

 

Partager cet article

Repost0

commentaires