Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 août 2017 4 10 /08 /août /2017 10:37

 

 

 

04/08/2017 à 12h36

Une enquête sur l'impact des perturbateurs endocriniens sur l'organisme sera réalisée en septembre, auprès de 400 habitants de Grande-Synthe (Nord). Son maire, Damien Carême (EELV) a détaillé son initiative dans les Grandes Gueules, ce vendredi.

 

Les perturbateurs endocriniens, "des substances chimiques d’origine naturelle ou artificielle étrangères à l’organisme qui peuvent interférer avec le fonctionnement du système endocrinien" sont au centre des débats depuis plusieurs semaines. Causes de certains cancers, le maire de Grande-Synthe (Nord), Damien Carême (EELV), a décidé de les combattre. Il a expliqué son programme dans les Grandes Gueules.

 

Il rappelle que son initiative était présente dans son programme électoral. "C’est une initiative qu’on a créée il y a quelques années. Un jour, dans le cadre de cette université populaire, André Cicolella, un toxicologue, est venu faire une conférence sur les perturbateurs endocriniens et la conséquence de leur présence dans notre vie quotidienne. Je m’étais engagé, et je l’ai mis dans mon programme électoral, de faire une ville sans perturbateurs endocriniens pour protéger la santé de mes concitoyens."

 

"Ce sera la plus grosse enquête faite en France sur la recherche de perturbateurs endocriniens"

 

Cette enquête commencera dès la rentrée, sur 400 volontaires. "On a décidé de lancer une étude, dès septembre, avec des volontaires sur lesquels on prélèvera trois centimètres de cheveux. Ce sera la plus grosse enquête faite en France sur la recherche de perturbateurs endocriniens."

 

Damien Carême martèle également le danger de ces perturbateurs endocriniens pour notre santé. "Les perturbateurs endocriniens sont partout, on les consomme tous les jours. On en trouve dans les boites de conserve, dans le plastique… Ils ont une conséquence grave sur notre système endocrinien. André Cicolella affirme qu’ils sont responsables de 60% des maladies chroniques."

Les GG (avec T. Masson)

 

 

 

 

 

Source : http://rmc.bfmtv.com/emission/les-perturbateurs-endocriniens-sont-responsables-de-60percent-des-maladies-chroniques-1230222.html

 

 

A lire aussi

 

Perturbateurs endocriniens dans les cheveux d'enfants: "on n'achète plus que du lait et des œufs bio"

 

 

Comment une crèche de Limoges déclare la guerre aux perturbateurs endocriniens

 

 

Infertilité: les perturbateurs endocriniens jouent-ils un rôle?

 

 

Perturbateurs endocriniens et puberté précoce: "A 6 ans, ma fille commençait à avoir de la poitrine"

Partager cet article

Repost 0

commentaires