Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2017 2 27 /06 /juin /2017 08:47

 

 

 

Par Jacques Pons, France Bleu Pays Basque lundi 26 juin 2017 à 18:13

il y a un an, une manifestation du CADE contre une porte à clapet censée stoppée la pollution de l'Uhabia -

il y a un an, une manifestation du CADE contre une porte à clapet censée stoppée la pollution de l'Uhabia -

Le CADE (le collectif des associations de défense de l'environnement) vient de lancer une vidéo critiquant le traitement insuffisant des eaux usées rejetées dans l'océan. Deux émissaires sont visés par le CADE : celui de Biarritz-Milady et celui de l'Uhabia à Bidart.

 

Les eaux de baignade de la côte basque sont-elles propres? C'est l'une des questions posées par le CADE. Une question assortie d'un doute. Pour le collectif des associations de défense de l'environnement (CADE) deux émissaires posent un problème sur la côte basque. Il s'agit de tuyaux partant des stations d'épuration et qui rejettent de l'eau (filtrée) en mer à quelques dizaines de mètres du littoral.

 

Pour le CADE "du coté officiel, il n'y a pas de rejets des stations d"épuration par temps sec. Les rejets ont lieu seulement lors des épisodes pluvieux ou lors de dysfonctionnement". Pour vérifier ce constat, des membres de la commission eau et industrie du CADE ont filmé, début mai, les sorties des émissaires de l'Uhabia (au large de Bidart) et de la Milady (au large de Biarritz). Une plongée à 8-10 mètres de fond. Rien à voir avec les films du commandant Cousteau ! La vidéo révèle des tuyaux (émissaires) rejetant une espèce de soupe de couleur brune. Rien de ragoutant ! Il s'agit de rejets qui ne sentent pas la rose !

 

Le CADE demande des analyses régulières en bout d'émissaires

 

Pour l'animateur de la commission eau et industrie du CADE, le problème relevé sur les deux tuyaux n’exonère pas les cinq autres émissaires de la côte basque (il y en a sept au total entre Biarritz et Hendaye). En clair, pour Pascal Burgues, les autres tuyaux rejetant les eaux usées peuvent aussi présenter des problèmes. Il demande donc aux autorités une information claire sur ce sujet, une communication régulière d'analyses d'eau en bout d’émissaires, que la météo soit clémente ou orageuse.

 

On a l'impression que l'eau est propre mais elle n'est pas propre ! — Pascal Burgues, du CADE

En mai dernier, Pascal Burgues a plongé jusqu'aux émissaires de la Milady et de l'Uhabia © Radio France - Jacques Pons

En mai dernier, Pascal Burgues a plongé jusqu'aux émissaires de la Milady et de l'Uhabia © Radio France - Jacques Pons

interview de Pascal Burgues, animateur de la commission "eau et industrie" dans le CADE

La vidéo accusatrice diffusée par le CADE

La réponse de la communauté d’agglomération Pays Basque

En charge du dossier assainissement et eaux pluviales, le vice-président de la communauté, Alain Iriart, tape en touche. En tout cas, avant de s'exprimer, il demande un examen des deux émissaires aux services techniques compétents. L'élu de Saint Pierre d'Irube précise que les ouvrages en question sont "en permanence surveillés".

 

 

 

Source : https://www.francebleu.fr/infos/climat-environnement/pays-basque-le-traitement-des-eaux-usees-est-insuffisant-selon-le-cade-1498467440

Partager cet article

Repost 0
Published by