Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2016 2 29 /11 /novembre /2016 12:14

 

 

25 novembre 2016

Photo : DR Linky compteur Nouvelle génération

Photo : DR Linky compteur Nouvelle génération

25/11/2016 – 08H00 Nantes (Breizh-info.com) – Personne ne peut l’ignorer tant ERDF communique sur le sujet, l’installation des compteurs électriques Linky (voir notre étude à ce sujet) a démarré le  1er décembre 2015. On les installe en ce moment  à Nantes.  D’ici 5 ans, fin 2021, ils auront remplacé les 35 millions de compteurs électriques existants. Il en sera de même avec les compteurs Gazpar pour le gaz puis avec ceux pour l’eau.

 

Cette mesure s’inscrit dans le cadre de « la transition énergétique » thème cher aux gouvernements occidentaux et aux médias. Mais alors que Linky aurait pu servir d’indicateur fiable de sa consommation électrique en temps réel, son intérêt est limité, il risque de faire gonfler la facture de millions d’usagers. On nous parle alors des intérêts écologiques qu’il présente.

 

Un petit livre écrit par Clotilde Duroux, la vérité sur les nouveaux compteurs communicants, sous-titré : « écologie, économie, santé législation. Organiser la résistance », démontre qu’il serait préjudiciable de ne s’en tenir qu’aux discours officiels. Pour l’auteur, naturopathe, les compteurs Linky et Gazpar  posent des problèmes majeurs en termes de santé publique, de sécurité et de libertés

 

Dans sa préface, le docteur Gérard Dieuzaide retrace les scandales sanitaires qui se sont succédés depuis l’affaire du sang contaminé jusqu’à celui du Mediator. Il rappelle que « les sociétés modernes reposent sur un socle technologique émetteur de fréquences électromagnétiques invisibles, de plus en plus présentes et complexes ». Celles-ci ont un effet sur la matière vivante : sur les plantes, les animaux et les hommes. C’est cette nouvelle technologie qui est utilisée dans les compteurs dits « intelligents ».

 

Dans son livre Clotilde Duroux évoque les conséquence des courants porteurs en ligne, les CPL émetteurs de champs électromagnétiques complexes auxquels nous ne pourrons plus échapper car ils agiront au cœur de toutes nos habitations. Elle en évoque les conséquences à tous les niveaux : scientifique, sanitaire, social, écologique, législatif et financier.

 

Elle le fait au travers de 6 chapitres concis et bien documentés :

1) Smart city : de la ville intelligente à la cité totalitaire.

 2) Compteurs intelligents et écologie

 3) La dirty electricity

 4) A qui profite le crime ?

 5) La législation

 6) Organiser la résistance.

 

 D’accord ou pas, un livre à lire, car  « Big brother vous regarde », et c’est pour demain ! Clotilde Droux a créé l’association Stop Linky 44. Elle milite en Loire atlantique pour interpeler citoyens et élus sur les risques présentés par ces compteurs communicants. Son livre de 160 pages est édité par les Editions Chariot d’Or. 10 €  www.editions-chariot-dor.fr

 

[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

 

 

Source : http://www.breizh-info.com/2016/11/25/53749/compteurs-linky-danger-non

 

Partager cet article

Repost 0
Published by