Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 11:17

 

 

Aña Etcheverry

LINKY: Au cœur de la tourmente

Les mairies, en tant que propriétaires des compteurs, sont amenées à se prononcer et à relayer les informations officielles à leurs administrés et à défendre les craintes de ces derniers. Un dilemme poussant à la concertation.

 

Propriétaires des compteurs, les communes se retrouvent en première ligne quant au déploiement des compteurs Linky. Si certaines sont sollicitées par les associations ou les administrés avisés, certaines - environ 170 à ce jour dans l'Hexagone - prennent les devants et refusent l'installation des Linky sur leur territoire. Ce qui est le cas pour la mairie de Tarnos, par exemple, qui a refusé le déploiement via une motion adoptée en délibération. Biarritz, première commune physiquement concernée par l'installation du Linky au Pays Basque, voit les militants s'organiser plus vite qu'ailleurs. Ailleurs où on commence à se mobiliser comme à Hasparren où une table ronde a été organisée le 3 juin dernier ou à Mauléon avec une réunion d'information le 30 mai où Pierre Vissler et une poignée de Souletins ont demandé à y voir plus clair au collectif Posit.yvon de Pau, autre commune concernée par la première phase de déploiement. Que cela soit l'association de Biarritz ou les demandes spontanées individuelles, les interlocuteurs, Pierre Nicot ou Pierre Vissler ne, cachent pas leur désir de structurer les initiatives sur le territoire du Pays Basque.

 

Sur les sept institutions sollicitées dans le cadre de ce dossier, deux ont répondu à la question comment se positionnent-elles par rapport au Linky ?

 

A Hendaye, commune où l'association Action Citoyenne Environnementale (ACE) communique pas mal sur le sujet via son blog, le maire et des élus affirment que “la mairie d'Hendaye est sensibilisée sur le sujet des compteurs Linky et Gazpar, la commune réfléchit aux conditions d'une information plurielle. Un débat public sera probablement organisé à l'automne afin de permettre aux habitants d'être renseignés et de se faire une opinion plus claire sur ce dossier”. Pour la Communauté d'Agglomérations Sud Pays Basque le calendrier sera peu ou prou le même, “la question des compteurs Linky devrait faire l’objet d’une présentation aux membres du bureau communautaire de l’Agglomération Sud Pays Basque lors d’une réunion courant septembre”. A Biarritz, le débat est déjà avancé et les refus se multiplient, avec des démarches individuelles ou collectives pour limiter le déploiement.

 

Que ce soit par conviction ou par principe de précaution, les particuliers ou les institutions s'en réfèrent aux sites incitant à formaliser les refus en fournissant des modèles type de courrier pour lancer les procédures. Ainsi, le site stoplinkynonmerci.org propose des kits pour les maires et conseillers municipaux afin de bloquer le processus. Ce qui n'est pas sans poser quelques problèmes juridiques. D'ores et déjà, le SEDPA (Syndicat d'énergie des Pyrénées-Atlantiques), concessionnaire des réseaux pour les mairies, dans un courrier en date du 23 mai 2016 et renforçant les arguments officiels au déploiement, précise que “dans l'hypothèse où des délibérations communales, des motions ou des arrêtés municipaux seront pris, il appartiendra à Monsieur le Préfet d'apprécier le fondement légal de ces actes et éventuellement de les déférer au tribunal administratif s'il l'estime nécessaire”. Pour connaître le calendrier sur les différentes communes du Pays Basque, consulter la carte interactive du déploiement sur le site Enedis est un jeu d'enfant.

 

Prochaine réunion de Biarritz Antennes le mardi 5 juillet 2016 à 20h à la Maison des Associations de Biarritz.

 

 

Source : http://www.naiz.eus/fr/hemeroteca/mediabask/editions/mediabask_2016-06-30-07-00/hemeroteca_articles/au-cur-de-la-tourmente

 

Partager cet article

Repost 0
Published by