Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2016 3 01 /06 /juin /2016 11:21

 

 

Par Maryse Cachenaut | Publié : 25/05/2016

La terre aux paysans

Ces dernières années, le rythme des ventes de terres agricoles au Pays Basque s’est fortement accéléré. Comment freiner cette spéculation? Lurzaindia, qui a pris la suite du GFAM Lurra, s’investit pour préserver la vocation première de la terre. Voici quelques informations sur la campagne de collecte de fonds que l’organisation Lurzaindia a lancée début mars pour financer deux nouvelles acquisitions de fermes en 2016. Ces deux fermes permettront trois installations.

 

Lurzaindia a décidé d’acheter une ferme, avec un peu plus de 25 hectares de terres, une bergerie et une étable pour 135.000 euros dans la commune d’Aroue-Ithorots-Olhaiby. Cet achat  permettra l’installation d’une jeune femme de 26 ans hors cadre familial, Amila Abou-Antoun. Son projet consiste à s’installer en vaches laitières avec la race brune des Alpes, en  agriculture biologique.

 

Par ailleurs, Lurzaindia achète la ferme Leizeaga à Ainharp en Soule, avec 43 ha de terres et des bois, et une bergerie. Cet achat facilitera la transmission à deux jeunes en association (GAEC), Johanne Foirien et Eric Herrera (Lutxo), prenant la suite de Jean Foirien, lui-même installé hors du cadre familial dans les années 1980 en fermage sur cette ferme que la propriétaire souhaite vendre aujourd’hui.

 

Alors que de nombreuses exploitations agricoles souffrent d’une situation économique fragile, l’agriculture du Pays Basque résiste, peut-être mieux qu’ailleurs parce qu’elle a su miser sur une agriculture de qualité. Cette dynamique mérite d’être encouragée car elle permet de proposer une alimentation saine, qui a du goût, entretient les paysages et préserve la nature. Mais on oublie bien trop souvent de dire que l’agriculture produit aussi des emplois ! En effet un agriculteur c’est aussi sept emplois induits, répartis dans le territoire.

 

Bref, l’agriculture c’est la garantie d’un tissu rural vivant, et l’agriculture paysanne que nous voulons continuer de pratiquer est la garantie d’une nourriture saine.

 

Lurzaindia, une alternative solidaire

Pourtant, si l’intérêt de l’agriculture semble être partagé par une majorité de citoyens et d’élus, l’accès au foncier reste toujours un des principaux freins à l’installation, notamment pour les jeunes hors du cadre familial, et les pouvoirs publics ne proposent pas de solutions concrètes dans l’immédiat. Nous ne pouvons pas nous soumettre à l’accepter sans rien faire, alors pour combler le vide Lurzaindia agit concrètement en achetant de la terre agricole.

 

Vraiment, il est temps que la question de la préservation du foncier agricole, celle de l’accès à la terre, celle moins comprise parfois, mais néanmoins nécessaire de la lutte contre la  spéculation foncière soient mieux comprises, davantage partagées et surtout traitées avec davantage de volontarisme dans ce territoire par les collectivités actuelles et futures !

 

L’accès au foncier reste toujours un des principaux freins à l’installation, notamment pour les jeunes hors du cadre familial, et les pouvoirs publics ne proposent pas de solutions concrètes dans l’immédiat.

 

Mais en attendant que le train se mette en marche, Lurzaindia propose une alternative qui mérite, je crois, d’être soutenue par tous ! Nous sommes une petite locomotive qui a malgré tout déjà fait du chemin. En souscrivant, chaque actionnaire contribue à l’avenir du Pays Basque. Alors faites un geste concret, devenez actionnaire solidaire de Lurzaindia. Pour que  l’achat de foncier ne soit pas un obstacle à la poursuite de l’activité agricole, pour prendre en main le développement économique du territoire, venez nous rejoindre.

 

Devenir actionnaire solidaire de Lurzaindia

Toute personne physique ou morale peut souscrire des actions à Lurzaindia, à partir de 20€. Il suffit de remplir les bulletins disponibles auprès de Lurzaindia et à les renvoyer à Lurzaindia-Haize Berri-64120 Izura/Ostabat-Asme. Les participations peuvent être réglées par chèque, espèce, Eusko, virement, ou en ligne sur notre site. Toutes les informations sur le site internet : www.lurzaindia.eu. Par mail : info@lurzaindia.eu. Par téléphone : 05 59 37 23 21

La terre aux paysans

Maryse Cachenaut

Paysanne à Itxassou, Présidente de Xapata (producteurs de cerises d'Itxassou), Présidente de Lurrama, Membre de Euskal Herriko Laborantza Ganbara et du syndicat Euskal Herriko Laborarien Batsasuna.

 

 

 

Source : http://www.enbata.info/articles/la-terre-aux-paysans

Partager cet article

Repost 0
Published by