Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juillet 2015 5 10 /07 /juillet /2015 09:45
 Déclaration du CADE quant aux financements européens

Publié le 3 juillet 2015

 

Déclaration du CADE

 

 Les dotations européennes sur l’Y basque, le tronçon Irun-Hendaye et sur Bordeaux-Dax viennent de tomber. Des centaines de millions d’euros.

 

Nous n’en sommes pas encore aux milliards nécessaires mais ceci indique clairement que, même si tous les rapports vont dans le sens de l’abandon du système TGV (assises du ferroviaire, rapport Bianco, rapport Auxiette, Rapport mobilité21, cour des comptes de France, cour des comptes de l’Espagne, décision défavorable des commissaires enquêteurs sur Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax), les partisans d’un gaspillage effréné et d’une destruction inutile de nos territoires non rentables continuent d’avancer leurs pions avec cynisme et dans un mépris total des populations.

 

C’est avec notre argent que ces politiques vaniteux jouent et ceci continue de plomber la dette du ferroviaire (46 milliards). Cette dette que la SNCF doit combler à cause d’investissements massifs sur les lignes TGV, c’est aux usagers (par les suppressions des trains intercités et des trains de nuits) et aux cheminots (par les suppressions d’emplois) qu’on la fait payer.

 

Alors que l’ancien préfet des Landes vient d’entrer au cabinet du ministre des transports, le landais Vidalies, et que le gouvernement s’apprête à s’assoir sur la décision défavorable des commissaires enquêteurs, les opposants aux LGV appellent tous leurs sympathisants à se préparer, dès la rentrée à organiser la riposte comme ils ont toujours su le faire, dans le rassemblement le plus large. L’exaspération, l’indignation, le dégoût suscités par les mesures annoncées doivent nous inciter à diffuser le plus massivement possible la dénonciation du mépris démocratique qu’elles constituent.

 

Nous luttons depuis 1992, aujourd’hui que nos arguments sont de plus en plus repris dans les rapports officiels et les médias, il est hors de question de se laisser voler la victoire.

 

Les régionales approchent : Pas une voix pour les pro-LGV !

Partager cet article

Repost0

commentaires